Menu
12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Chronique 1930

Climat et écarts à la normale des températures et des pluies en 1930

Repères historiques de l'année 1930

 

13 mai : Jean Mermoz réalise la première liaison aéropostale transatlantique
20 mai : émeutes pour l’indépendance, en Inde - Gandhi est arrêté
30 juin : les troupes françaises quittent définitivement la Rhénanie
23 juillet : un séisme fait 1500 morts à Naples
14 septembre : victoire national-socialiste aux élections allemandes
5 octobre : l’explosion d’un dirigeable anglais à Beauvais fait 50 morts
12 novembre : la colline de Fourvière s’effondre : 40 mortsle film « l’ange bleu » avec Marlène Dietrich fait un tabac

 

 

Principaux évènements climatiques de l'année 1930 : graves inondations en mars, violents orages, juillet très arrosé, tempête exceptionnelle en septembre

 

 

Le mois de Janvier est très doux - les températures dépassent parfois les 15°, y compris sur les régions du nord.

 

Le mois de mars est extrêmement pluvieux, notamment dans le sud-ouest où se produisent de terribles inondations - le bassin de la Garonne est particulièrement touché et 12 départements sont sinistrés - il s’agit d’une véritable catastrophe nationale et au terme de ces inondations, le bilan sera très lourd avec plus de 300 morts et 10000 sans abris.


Crues majeures du mois de mars 1930


Le Président de la République en déplacement dans le sud-ouest sinistré


Dégâts majeurs liés aux inondations dans le sud-ouest


Dégâts majeurs liés dans le sud-ouest le 4 mars 1930


Dégâts majeurs liés aux inondations dans le sud-ouest 


Dégâts majeurs liés aux inondations dans le sud-ouest

 

Le village de Reyniès détruit par la crue du Tarn

 

Inondations de mars 1930 dans le Sud-ouest : La partie foncée, sur les murs de l'église, marque la hauteur des eaux au plus fort de la crue. Un village détruit : Reyniès sur la rive droite du Tarn.

Début mars 1930 - Sauvetage d'une femme âgée par des soldats Sénégalais - inondation à Moissac

La crue du Tarn à Albi en mars 1930

 

20 mars : en ce premier jour de printemps, presque toute la moitié nord se retrouve sous la neige.

 

En juin, des orages destructeurs se produisent, notamment au cours de la deuxième semaine.

 

26 et 27 juin : Une épisode cévenol (extrêmement rare en cette saison) déverse en 2 jours : 285 mm à Valgorge (Ardèche) et 325 mm à Bessèges (Gard).

 

Épisode cévenol du 26 au 28 juin 1930

 

Le mois de juillet est épouvantable - il pleut très fréquemment - le 1er juillet, de très violents orages se produisent en région parisienne et sur la Beauce - des pluies diluviennes tombent presque sans discontinuer au cours des journées du 17 et 18 juillet sur le nord et la Bretagne.

 

Du 25 au 30 août : l’été se fait pardonner et une canicule se produit sur toute la France - ces fortes chaleurs se terminent par de très gros orages entre Paris et Orléans - il tombe souvent l'équivalent d’un mois de précipitations en seulement l’espace de quelques heures.



En cette fin d’été enfin plus chaude, certains Parisiens n’hésitent pas à se baigner dans la Seine

 

Début septembre : Un cyclone dévaste St-Domingue

 

Cyclone dévastateur à Saint Domingue début septembre 1930

 

 

19 et 20 septembre 1930  : Exceptionnelle tempête d'équinoxe. L'évènement fut essentiellement maritime et provoqua un bilan humain et matériel terrible : 207 morts, 127 veuves, 191 orphelins, 27 bateaux perdus, 50 navires hors service et plus de 400 plus ou moins avariés. Combinée aux marées d’équinoxe, la tempête provoqua des vagues gigantesques à l'origine du désastre, en Bretagne notamment. La majeure partie des accidents eurent comme cause la destruction des tableaux arrière des bateaux, frappés par d'énormes déferlantes (l'architecture des bateaux fut modifiée par la suite et les poupes à tableau furent remplacées par un arrière pointu avec moins de portance mais surtout destiné à fendre l'eau). Des anémomètres seraient restés bloqués par des rafales à 200 km/h sur la pointe bretonne mais le matériel de l'époque ne permettait pas la mesure du vent selon les critères d'aujourd'hui et les valeurs obtenues ne peuvent être considérées qu'à titre indicatif. >>

 

12 octobre : une tornade ravage la vallée du Grésivaudan (Izère) et 6000 noyers sont abattus.

 

17 octobre : il fait plus chaud qu’en plein été avec par exemple une température de 28° à Biarritz.

 

Novembre 1930 est de nouveau très pluvieux et tous les cours d’eau débordent à la fin du mois.

 

Crue de la Meuse à Sedan : "La Meuse, débordée à Sedan, a envahi les rives et menace les habitations."



La Seine submerge le jardin du Vert-Galant au Pont-Neuf à Paris en novembre 1930

 

27 et 28 novembre : important épisode de poussière saharienne accompagnée de pluie de boue sur les trois quarts de la France.

 

Carte des pluies de poussières sahariennes fin novembre 1930

 

 

Climat et écarts à la normale des températures et des pluies en 1930

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don