12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Chronique 1944

Climat, météo et écarts à la normale des températures et des pluies en 1944

 

Repères historiques de l'année 1944

avril 1944: début des bombardements massifs des villes allemandes.
6 juin 1944: les alliés débarquent en Normandie.
10 juin 1944: massacre SS à Oradour sur Glane.
Juillet 1944: le maquis du Vercors est anéanti.
15 août 1944: les alliés débarquent en Provence.
25 août 1944: Paris est libérée.
23 novembre 1944: Strasbourg est libérée.

 

 

Évènements météo marquants de l’année 1944 : janvier très doux, février froid, printemps chaud avec sécheresse, vague de froid à la fin de l'année.

 

Janvier 1944 est très doux - aucune chute de neige n’est signalée en plaine.

 

Février 1944 est froid mais pas exceptionnel - la neige est fréquente, surtout dans l’est mais les températures ne descendent pas en dessous de -10°.

 

Le printemps 1944 est caractérisé par une longue sécheresse - cette sécheresse devient exceptionnelle à la fin du mois de mai 1944 car les températures atteignent des niveaux records pour la saison sur toutes les régions du nord - les 29 et 30 mai 1944, on enregistre par exemple 36° à Chartres, 34°5 à Lille et Paris, 34° à St Quentin et au Mans.

 


Chaleur accablante à la fin du mois de mai 1944 : les parisiens se précipitent dans les piscines

 

La vague de chaleur précoce de la fin mai 1944

 

La période allant du 11 au 19 août 1944 est extrêmement chaude - les températures dépassent 30° sur toute la France pendant plus d’une semaine - les maximums sont de 39° à Mont-de-Marsan, 38° à Montpellier, 37° à Bergerac et Lyon, 36° à Besançon.

La canicule à Paris en août 1944


7 septembre 1944 : Une très violente tempête avec des vents à plus de 175 km/h aurait traversé les Pays-Bas.

 

Novembre 1944 est très pluvieux dans le nord et d’importantes inondations ont lieu sur tout le bassin de la Seine.

 

A partir du 24 décembre 1944 : un froid vif envahit toutes les régions du nord et de l’est - cette situation ne s’était pas produite depuis la fin du mois de novembre 1942 - il fait -11° du côté de Nancy , -10° à Caen et -9° à Lille.

 


La neige recouvre Paris fin décembre 1944 (ici, rue du Louvre)

 

 

Climat, météo et écarts à la normale des températures et des pluies en 1944

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don