12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Chronique 2009 - D'Octobre à Décembre

Climat et écarts à la normale des températures et des pluies en 2009

 

 

Évènements météo marquants d'octobre à décembre 2009

 

5 au 7 octobre 2009 : un cyclone aux portes de l’Europe…
De l’air tropical envahi massivement l’Europe Occidentale et la tempête tropicale Grace se forme à 1000 km du Portugal et remonte jusqu’au sud de l’Irlande en passant à 750 km de la Bretagne. Ce cas est apparemment unique… et cette tempête atteint quasiment le stade de cyclone avec un oeil bien distinct.


la tempête tropicale Grace à 1000 km du Portugal le 7 octobre 2009

 



Chaleur tardive des 5 au 7 octobre 2009 : Dans le même temps, on atteint 30°C à St Girons (09) le 5 octobre 2009 et 33°C le 7 octobre 2009 ! 29,2 °C à Nuaille-sur-Boutonne (17), 30,1 °C à Besançon (25), 30,3 °C à Châteauroux (36), 30,7 °C à Colmar (68), 31,1 °C au Perthus (66), 31,9 °C à Die (26). Les 30°C sont également dépassés en Alsace avec 31°C à Colmar le même jour (un record). Il fait par ailleurs plus de 25°C sur les trois-quarts de la France.

 


Article du Monde sur la pause du réchauffement climatique en 2009

 

 

Chaleur du 7 octobre 2009 - analyse météo et températures maximales

 



8 octobre 2009 : De violents orages éclatent en région Midi-Pyrénées puis sur le Languedoc-Roussillon. Ils éclatent d’abord à Tarbes (1m50 d’eau dans les bas quartiers) puis à Toulouse, Albi, Montauban et surtout Béziers ainsi que Montpellier - Au total on relève jusqu’à 166 mm sur l’agglomération, majoritairement tombées en 3 heures.

 



Du 13 au 16 octobre 2009 : Un froid précoce en provenance de Scandinavie provoque des chutes de neige en plaine sur la Pologne, l’est de l’Allemagne, la République Tchèque et d’autres pays d’Europe Centrale. En France, il gèle sur les 2/3 du territoire dans la matinée du 15 octobre 2009 avec une température minimale de -6,1 °C à Romorantin (41), -5,2 °C à Lurcy- Lévis (03), -5°C à Nevers, -4,6 °C à Soulaines-Dhuys (10), -4,1 °C à L'Oudon (14) et -3,2 °C à Sens (89). Des records pour une mi-octobre sont battus.



15 octobre 2009 : Effet du givre sur les feuilles des arbres encore verts à Miribel les Echelles (38)

 

Gelées du 15 octobre 2009

 



Les 21 et 22 octobre 2009 : nouveaux épisodes Cévenols - 2 épisodes de fortes pluies et de vent soutenu concernent les régions Méditerranéennes et dans une moindre mesure, la région Rhône-Alpes.

Le 21 octobre 2009, il tombe souvent entre 150 et 220 mm de pluie sur les Cévennes et des inondations se produisent notamment à l’ouest de Montpellier où le toit d’une église s’effondre sous le poids de l’eau. Une petite tornade provoque quelques dégâts à Port Barcarès. Le 22 octobre 2009, une dépression circule en Méditerranée et provoque de fortes pluies dans le Gard et surtout sur le littoral Varois et la Corse. Dans la nuit du 22 au 23 octobre 2009, des inondations ont lieu à St-Tropez, Cogolin, Grimaud et Ste-Maxime (déjà touchée le 18 septembre). Des personnes et des automobilistes se sont trouvés pris au piège par les eaux.

Dans le même temps, on observe une violente tempête de sud-est (rafales à 115 à 120 km/h sur le Roussillon, 120 km/h sur les îles d’Hyères, 130 km/h sur le delta du Rhône, et plus de 150 km/h au Mont-Aigoual).



Inondations des 21 et 22 octobre 2009 à Montpellier

 

Carte des cumuls sur 2 jours sur le Var les 21 et 22 octobre 2009

 



Du 4 au 11 novembre 2009 : fortes pluies dans le Sud-ouest - Avec des épisodes pluvieux à répétition, il tombe souvent plus de 300mm de pluie au Pays basque, et des chutes de neige remarquables ont lieu sur toute la partie ouest des Pyrénées, jusqu’en Ariège où l’on mesure parfois 1m de neige fraîche. 

 



14 novembre 2009 : tempête en Bretagne - Une tempête assez violente balaye tout le sud des îles Britanniques et les côtes de la Manche. Plus de 250 interventions sont enregistrées dans le Finistère où 2500 foyers sont privés d'électricité. Les rafales ont atteint 119 km/h à Brest et 126 km/h à la Pointe du Raz.

 



Du 12 novembre au 21 novembre 2009 : douceur record - Le pays (et notamment la moitié Sud) connaît une période de douceur sans précédent pour sa longueur. Les températures atteignent souvent 18/20°C l’après-midi des Pyrénées aux Alpes et à la Méditerranée. Le 16 novembre 2009, il fait même jusqu’à 26°C à St-Lary (Hautes-Pyrénées). Nous devons ce temps à la persistance d’un fort courant de sud-ouest. 

La chaleur tardive du 21 novembre 2009

 



Inondations dans le Pas-de-Calais, fin novembre 2009 - Il tombe localement plus de 100mm en 2 jours et parfois plus de 250mm en 1 semaine. La Liane, l’Hem, le Aa et le Lys sont en crue.



La Liane en crue dans le Pas-de-Calais fin novembre 2009

 

 


A partir du 13 au 29 décembre 2009 : VAGUE DE FROID


Après une longue période de douceur, le temps se refroidit très nettement (air glacial venu de Russie). Les températures n’atteignent pas des valeurs exceptionnelles mais les maximas sont souvent situés autour de 0°C.

Le froid s’intensifie le 15 décembre 2009 avec des gelées permanentes sur les 3/4 du pays. Il fait particulièrement froid dans le Nord-ouest car la nuit est dégagée (jusqu’à -8°C à Evreux et -9,5°C à Flers).

Le 17 décembre 2009 au matin, la neige apparaît sur tout le Nord-ouest (jusqu’à la Loire). Il tombe 3 à 6 cm (y compris dans Paris où la neige arrive à l’heure de pointe du trafic). D’immenses embouteillages se forment en IDF.

Le 18 décembre 2009, une petite dépression en provenance de la Mer du Nord s’enfonce sur la France, et quasiment tout le pays est blanc (neige en petite quantité, y compris à Nice dans la soirée du 18 décembre 2009).

 

Le début de la vague de froid de la 2eme partie du mois de décembre 2009 - le 13 décembre 2009

 


La neige à l’est de Nice le 19 décembre 2009

 

Dans l’après-midi 19 décembre 2009, de l’air plus froid venu de l’Est prend le dessus et la soirée est glaciale avec des températures souvent comprise entre -5 et -8°C sur une grande moitié Nord.

Dans la soirée du 19 décembre 2009, les températures descendent en dessous de -15°C à Metz, Strasbourg, Dijon Besançon … (Alsace, Lorraine, Franche-Comté, Bourgogne, Ain). On relève même -25°C à Fied (alt.: 522m - 39), -23.5°C à Til-Châtel (Côte d'Or) et à Til-Châtel (Côte d'Or), -23,2°C à Morteau (alt. 760m - 25), -23.1°C à Chaumont-Semoutiers (Haute-Marne), -20.6°C à Châtillon-sur-Seine (Côte d'Or) record pour un mois de décembre, -20.4°C à Erneville-aux-Bois (Meuse) : record pour un mois de décembre.

Le 20 décembre 2009 au matin, il fait -28,4 °C au Fied (39), -24,0 °C à Morteau (25), -23,5 °C à Til-Châtel (21), -23,1 °C à Semoutiers-Montsaon (52), -21,0 °C à Abainville (55) et -20,0 °C à Colmar (68).

Le froid vif dans l'Est des 19 et 20 décembre 2009



A partir du 19 décembre, l'air plus doux remonte et un conflit provoque de la neige dans la matinée du dimanche 20 décembre 2009. Une zone de neige balaye une grande moitié Nord mais cette neige ne tient pas au sol dans Paris et une hausse assez spectaculaire des températures se produit un peu partout. Les grands froids sont chassés hors des frontières.

 

Neige du 20 décembre 2009

 

La neige du 20 décembre 2009 à Paris (place des Vosges)


La nuit du 20 au 21 décembre 2009 est de nouveau froide au nord de la Loire avec un minimum de -12°C à Toussus-le-Noble où la couche de neige est de 8cm. Un épisode de pluies verglaçantes assez court a lieu dans la matinée du lundi 21 décembre entre la Normandie, l’IDF et les régions du Nord-est.

 


Tempête de neige - Des congères à Banthelu (95), le 18 décembre 2009

 

La vague de froid de la mi-décembre 2009



Dans la nuit de Noël 2009, des chutes de neige ont lieu en Ile et Vilaine, Orne, Haute-Normandie et le Nord-Pas-de-Calais mais cette neige ne perturbe pas trop la circulation.

Noël 2009 : Lors de ces grands froids, une partie du littoral du Pas-de-Calais se trouve constamment sous de fortes averses de neige et il tombe localement plus de 20 cm vers Boulogne-sur-mer.

 


 

La tentative de redoux du 25 décembre 2009 à l’origine de la neige dans le Nord-ouest et retour du froid par le Nord dans la nuit du 31 décembre 2009 au 1er janvier 2010

 

 

29 et 30 décembre 2009 : Douceur exceptionnelle dans le Sud-ouest de la France : Un fort courant de sud-ouest véhicule de l’air subtropical, notamment dans le Sud-ouest de la France avec quelques pointes à 19°C à Bordeaux. Des orages de grêle éclatent dans la soirée du 29 décembre 2009 au nord de Bordeaux.


A partir du 31 décembre 2009 : 2eme vague de froid - Dans la journée du 31 décembre 2009, de l’air froid déjà présent depuis quelques jours sur la Belgique, les Pays-Bas et l’Angleterre, s’infiltre sur le Nord-Pas-de-Calais et quelques chutes de neige ou pluies verglaçantes ont même lieu en cours de journée. Ce froid s’étend jusqu’à Paris dans la soirée du réveillon.

 

 

Climat et écarts à la normale des températures et des pluies en 2009

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don