Menu
12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.
Les hivers en France

A un mois des jeux Olympiques de Grenoble

 
  • Une véritable tempête de neige se déclenche de la Normandie au Lyonnais dans la journée du 9 janvier 1968, puis les températures descendent extrêmement bas, notamment dans la matinée du 13 janvier où l’on mesure –37° à Mouthe (à 900m d’altitude, dans le Doubs), -25° aux pieds des Vosges, -21° à Strasbourg et Nancy et -16° à  Lyon.  Ces intempéries retardent les travaux d’achèvement du stade olympique de Grenoble* où la cérémonie d’ouverture en compagnie du général De Gaulle est fixée le 6 février.
    Un redoux spectaculaire intervient dans la nuit du 13 au 14 janvier, mais il est précédé de pluies verglaçantes qui rendent la circulation pratiquement impossible sur toutes les régions du Nord et de l’Est, y compris à Paris. A Nancy, on passe de –11° dans l’après-midi du 13 janvier à +5° le lendemain !


  • *Rappelons à ce propos que les jeux olympiques de Grenoble vont raviver l’enthousiasme des Français pour la montagne. Cet engouement avait démarré un peu avant la deuxième guerre, mais celle-ci l’avait stoppé. La victoire des sœurs Goitschel aux jeux d’Innsbruck de 1964 a également contribué à cet essor.

 

  • Ces informations ont été recueillies par Guillaume Séchet. Toute copie est strictement interdite.

  • Copyright 2010. Guillaume Séchet pour meteo-paris.com

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don