12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Avril 2017 : vers l'un des mois les plus sec depuis 60 ans

samedi 29 avril 2017

Le mois d'Avril arrivant à son terme, il est désormais possible d'y voir clair pour effectuer un pré-bilan mensuel.

Au niveau des températures, le contraste est relativement important. La fraicheur de rigueur sur cette dernière décade, s'accompagnant de gelées matinales (>>) et de neige en montagne (>>) aurait presque fait oublier une première quinzaine particulièrement estivale sur l'ensemble du pays avec des températures dépassant à plusieurs reprises les 25°C, records à la clé (>>).

Avec une première quinzaine présentant une anomalie à l'échelle nationale de +2.3°C, cette seconde devrait finalement se retrouver sous les normes d'environ -1.8°C (une anomalie négative sur une quinzaine n'avait pas été observée depuis janvier). L'anomalie globale sur l'ensemble de ce mois devrait donc tout de même parvenir à être légèrement positive, aux alentours de +0.5°C.

Image d'illustration pour Avril 2017 : vers l'un des mois les plus sec depuis 60 ans

Evolution des températures et anomalie des 30 derniers jours à Orléans et Agen - NOAA/CPC

 

Du côté des précipitations, ce mois d'Avril devrait se montrer particulièrement déficitaires. La perturbation ayant apporté des cumuls quelques peu bénéfiques ce mardi 25 du Sud-Ouest au Centre-Est (parfois plus de 30/40mm en 24h) restera le seul apport notable en précipitations sur l'ensemble du mois. Insuffisant pour contredire la tendance globale, notamment sur la moitié Nord étant passé totalement au travers de ces pluies les plus notables (déficit record de plus de 80% !).

Sur l'ensemble du mois, la moyenne nationale devrait s'établir sur un déficit particulièrement marqué de près de 70%, faisant de ce mois d' Avril le plus sec depuis près de 60 ans, équivalent aux mois records d'Avril 1982, 1984 et plus récemment 2011. Un déficit pluviométrique qui fait déjà ressortir une menace de sécheresse, principalement sur les régions de l'Ouest du pays, déjà soumis à des arrêtés de limitation d'usage de l'eau.

 

La présence des hautes pressions sur notre pays, responsable de cette absence de pluie mais également de cette douceur remarquable en début de mois, se constate de manière équivalente au niveau de l'ensoleillement global. D'une manière générale, le soleil a été omniprésent lors des deux premières décades du mois, avec plusieurs journées sous un ciel totalement vierge de nuages.

De ce fait, l'ensoleillement mensuel devrait être largement excédentaire en ce mois d'Avril, dépassant +50% sur la moitié Ouest du pays. Un ensoleillement peu ou prou identique à celui d'Avril 2011, mais nous devrions rester bien en deçà des niveaux observés lors du mois record d'Avril 1997.


Image d'illustration pour Avril 2017 : vers l'un des mois les plus sec depuis 60 ans

Image satellite du 8 avril 2017 - Satellite Aqua / Modis

Image d'illustration pour Avril 2017 : vers l'un des mois les plus sec depuis 60 ans

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don