12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Épisode de fortes chaleurs ces prochains jours et pour la mi-juin 2021

mercredi 9 juin 2021

La hausse des pressions par l'ouest coïncide avec l'installation de la chaleur sur la France. Celle-ci va s'accentuer dans les prochains jours, notamment au sud de la Loire où un épisode de fortes chaleurs s'apprête à débuter.

 

Configuration très estivale

 

Situation à échelle continentale pour le dimanche 13 juin 2021 - via ECMWF

 

L'installation des conditions estivales est intimement liée au regonflement de l'anticyclone des Açores. Ce dernier, qui nous a boudé durant le mois de mai 2021, affirme de plus en plus son influence et s'étendra sur la France, l'Angleterre et la Mer du Nord d'ici la fin de la semaine. Les pressions dépasseront les 1025 hPa sur les régions du nord.

 

Le positionnement de l'anticyclone, axé entre les Açores et l'Angleterre, dirigera un flux continental sur la France, de secteur nord-est. Ce flux sera un peu plus sensible au nord où il maintiendra la chaleur à des niveaux respirables mais nettement plus faible dans le sud du pays où la chaleur va s'accumuler et s'accentuer de jour en jour...

 

 

Animation de la masse d'air à 850 hPa du 10 au 17 juin 2021 - via wxcharts.com

 

La masse d'air à 850 hPa (températures vers 1500m) permet de mettre en évidence la vague de chaleur qui va concerner notre pays. On constate un réchauffement progressif de jour en jour, s'accentuant en fin de semaine et notamment durant le week-end des samedi 12 et dimanche 13 juin 2021, au cours duquel la température vers 1500m devrait atteindre et dépasser les 15°C au sud de la Loire, des niveaux très estivaux. Comme évoqué plus haut, une chaleur plus tempérée se maintiendra sur les régions septentrionales, en bordure d'un air plus frais sur la Mer du Nord.

 

Cette séquence très chaude devrait concerner une bonne moitié sud de la France au moins jusqu'en première partie de semaine prochaine. Il existe ensuite des incertitudes quant à une éventuelle incursion d'air océanique moins chaud, pouvant être à l'origine de déclenchements orageux.

 

 

Plus de 30°C au sud de la Loire

 

Températures maximales prévues entre le 11 et le 16 juin 2021 - Météo Villes

 

La carte ci-dessus montre l'intensité de la chaleur attendue au plus fort de l'épisode, tout en considérant que les températures grimperont sensiblement que le dépassement du seuil de fortes chaleurs (30°C) sera plus étendu à compter du samedi 12 juin 2021 et le restera en première partie de semaine prochaine.

 

D'une manière générale, les régions bordant la Manche et la Mer du Nord ne seront pas concernées par cet épisode de chaleur et bénéficieront d'une douceur très agréable. Du sud de la Bretagne vers le nord-est de la France, les températures vont grimper fréquemment entre 27 et 30°C tandis que les 30°C seront atteints et dépassés sur toutes les régions situées au sud de la Loire. C'est entre l'Aquitaine et l'arrière-pays méditerranéen qu'il fera le plus chaud avec des maximales atteignant 32 à 35 degrés.

 

Températures maximales prévues les vendredi 11 et samedi 12 juin 2021 - Météo Villes

 

Dans les faits, l'accentuation et la généralisation de la chaleur va se confirmer d'ici la fin de la semaine. Le seuil des 30°C sera dépassé le long de la vallée de la Garonne dès l'après-midi du vendredi 11 juin puis sur de nombreuses régions situées au sud de la Loire dès l'après-midi du samedi 12 juin. Plus au nord, la chaleur restera plus supportable même si l'ambiance y sera aussi très estivale (sauf en bordure de la Manche).

 

Températures maximales prévues les dimanche 13 et lundi 14 juin 2021 - Météo Villes

 

L'épisode de fortes chaleurs continuera de s'affirmer durant les après-midi du dimanche 13 et du lundi 14 juin 2021. Il fera alors 27 à 30°C sur le quart nord-est de la France et souvent 30 à 32°C au sud de la Loire. Toutefois, des valeurs de 33 à 35°C sont attendues des plaines du sud-ouest vers le Languedoc. Les valeurs les plus hautes sont modélisées sur l'arrière-pays méditerranéen et notamment vers le Roussillon.

 

Notons que les journées du mardi 15 et du mercredi 16 juin 2021 seront probablement tout aussi chaudes avec un seuil des 30°C sans doute atteint jusqu'au nord-est de la France. L'atmosphère pourrait toutefois devenir lourde avec l'éclosion des premiers orages, susceptibles de se multiplier en milieu de semaine (mais les scénarios divergent encore).

 

 

Un risque de sécheresse ?

 

Modélisation des cumuls de pluie du mercredi 9 au mercredi 16 juin 2021 - via wxcharts.com

 

Venant d'une affirmation des hautes pressions sous un flux continental, cette chaleur rimera avec un temps sec et généreusement ensoleillé sur la plupart des régions. La carte ci-dessus montre les cumuls de pluie envisagés jusqu'au mercredi 16 juin 2021. On constate que les pluies modélisées sont essentiellement les averses orageuses touchant l'est de la France ce 9 juin et qui vont se raréfier dès la journée du jeudi 10 juin.

 

La fin de cette semaine et la première partie de la prochaine nous promettent donc un temps très sec et chaud. Seules les régions montagneuses (essentiellement les Alpes et les Pyrénées) pourront connaître quelques orages de chaleur. Même si le printemps fut humide, toute période de temps chaud et ensoleillé entraîne une forte évapotranspiration qui assèche considérablement les sols en surface, une donnée qui sera donc à surveiller dans les prochains jours.

 

Situation à échelle continentale pour le jeudi 17 juin 2021 - via ECMWF

 

Il est toutefois encore un peu tôt pour parler de véritable sécheresse car la durée de cet épisode de temps sec reste soumise à des incertitudes. À ce jour, le scénario majoritaire envisage la plongée d'un talweg sur le proche-Atlantique en milieu de semaine prochaine, entraînant l'arrivée d'un air océanique plus frais par l'ouest. À la rencontre avec l'air très chaud, cette configuration serait favorable à une dégradation orageuse après la mi-juin.

 

Bien entendu, il n'est pas possible de donner plus d'informations sur une éventuelle dégradation orageuse à plus d'une semaine de l'échéance. Rien ne dit que celle-ci suffira à enrayer la tendance sèche qui s'accentuera dans les prochains jours, d'autant que les pluies orageuses ne sont pas les plus bénéfiques car l'eau ruisselle énormément et ne s'infiltre que peu dans le sol.

 

Anomalies pluviométriques pour le mois de juin 2021 - modèle américain via NOAA

 

Les dernières modélisations de la pluviométrie pour le mois de juin font ressortir des déficits assez importants dans le centre et le nord du pays, particulièrement sur les régions bordant la Manche. Les orages pourraient être plus fréquents vers les Pyrénées et le sud des Alpes. Il est important de garder à l'esprit qu'une prévision d'ensemble basée sur un mois doit être considérée avec un certain recul.

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don