12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Fraîcheur en fin d'été : quels signaux pour l'arrière-saison ?

mercredi 2 septembre 2020

Depuis le siècle dernier, de nombreux épisodes de fraîcheur ont été observés à la fin de l'été météorologique. Les fins août fraîches ont été suivies par des automnes très différents. Retour dans le passé.

 

Fins août fraîches suivies de belles arrière-saisons

 

Fin Août 2014

Image d'illustration pour Fraîcheur en fin d'été : quels signaux pour l'arrière-saison ?

L'Arve en crue à Chamonix le 27 août 2014 suite aux pluies très abondantes - photo le Dauphiné Libéré

 

L'été météorologique 2014 avait été marqué par des conditions très mitigées mais aussi par une arrivée franche des conditions automnales sur l'hexagone à la fin du mois d'août. Celle-ci s'était déroulée sous des conditions très maussades sur la France, en lien avec le passage de plusieurs anomalies dépressionnaires sur la Manche et la Mer du Nord, dirigeant un flux d'ouest perturbé et frais sur notre territoire.

 

Le 25 août 2014, des pluies copieuses arrosent les régions du nord (41 mm à Abbeville, 35 mm à Rouen) et les températures plafonnent entre 15 et 19°C sur le tiers nord de la France. Le 26 août, de fortes rafales de vent et des pluies abondantes touchent l'est du pays avec des cumuls atteignant parfois 50 à 80 mm sur les Vosges, le Jura et le nord des Alpes, gonflant les cours d'eau.

 

Image d'illustration pour Fraîcheur en fin d'été : quels signaux pour l'arrière-saison ?

Rapport à la normale de l'ensoleillement en première décade de septembre 2014 - via Météo France

 

Alors que la fin de l'été météorologique laissait penser que l'automne s'était installé, le mois de septembre 2014 a pris un tournant bien plus estival. Dès les premiers jours du mois, les hautes pressions s'affirment et rétablissent des conditions sèches et très ensoleillées. En première décade, les taux d'ensoleillement atteignent des niveaux records dans plusieurs régions françaises.

 

Outre l'ensoleillement, les températures ont affiché des niveaux durablement élevés. Dans l'ouest du pays, les deux premières décades du mois de septembre sont même les plus chaudes jamais observées avec une moyenne sur 20 jours de près de 24°C à Brest, près de 26°C à La Roche-sur-Yon et près de 28°C à Biscarrosse. Octobre 2014 sera également très doux, battant des records de chaleur tardive dans plusieurs régions.

 

Fin Août 1987

Image d'illustration pour Fraîcheur en fin d'été : quels signaux pour l'arrière-saison ?

Situation météorologique du 24 août 1987 avec une dépression automnale sur la France

 

L'exemple de l'année 1987 est également un cas très intéressant. À la fin du mois d'août, l'automne débarque brutalement sur le pays. Une dépression plonge sur la France et dirige un flux de nord très frais. Dès le soir du 24 août 1987, des pluies diluviennes se déclenchent sur le Centre et l’Île-de-France. On mesure 85 mm en 24h à Paris !

 

En journée du 25 août, c'est une masse d'air excessivement frais qui prend possession du pays avec des températures plafonnant à des niveaux particulièrement bas l'après-midi. Au meilleur de la journée, il ne fait pas plus de 12°C à Rouen, 13°C à Saint-Quentin & Beauvais et seulement 14 petits degrés à Paris.

 

Image d'illustration pour Fraîcheur en fin d'été : quels signaux pour l'arrière-saison ?

Situation météorologique du 18 septembre 1987 lors d'une vague de chaleur durable - via meteociel.fr

 

Après une offensive très nette de l'automne fin août, le mois de septembre 1987 permet à l'été de reprendre de la vigueur et de jouer les prolongations, offrant une arrière-saison excessivement chaude à de nombreuses régions françaises. La vague de chaleur la plus durable de l'été 1987 se produit du 13 au 21 septembre avec un anticyclone vissé sur le proche-méditerranéen faisant remonter de l'air en provenance du nord de l'Afrique.

 

En plus d'être tardive, cette forte chaleur s'inscrit dans la durée et atteint des niveaux remarquables pour la saison, en particulier sur une large moitié sud du pays. Le thermomètre grimpera jusqu'à 35°C à Bourges, 36°C à Saint-Étienne, 37°C à Clermont-Ferrand & Bordeaux et 38°C à Auch ! Septembre 1987 terminera plus de 2,5°C au dessus de la norme en France.

 

 

Fins août fraîches suivies d'un automne pourri

 

Fin Août 2015 

Image d'illustration pour Fraîcheur en fin d'été : quels signaux pour l'arrière-saison ?

Tempête Hans sur la France le 24 août 2015 et dégâts à La Rochelle - photos Sud-Ouest

 

En 2015, la fin du mois d'août avait été marquée par une arrivée fracassante des conditions météorologiques automnales sur la France. Une véritable tempête avait frappé notre territoire le lundi 24 août 2015. Baptisée Hans, la dépression s'est creusée en Manche, circulant sur la Normandie avec une pression de 991 hPa en son centre.

 

Hans a généré des vents tempétueux inhabituels pour un mois d'août sur une large partie centre-ouest de la France, depuis l'arc océanique jusqu'à l'Île-de-France. On relevait alors 116 km/h à La Rochelle, 112 km/h au Cap Ferret, 103 km/h au sommet de la Tour Eiffel ou encore 98 km/h à Châteauroux. De nombreuses chutes d'arbres ont été observées. Notons tout de même qu'un bref regain de chaleur fut observé à la toute fin août.

 

Image d'illustration pour Fraîcheur en fin d'été : quels signaux pour l'arrière-saison ?

Rapport à la normale des températures minimales et maximales en septembre 2015 - via Météo France

 

Ceux qui avaient misé sur le mois de septembre 2015 pour leurs vacances ont été fortement déçus. La tempête Hans de la fin août ne fut qu'un avant-goût des conditions automnales qui ont dominé une grande partie du mois suivant. Si les précipitations furent assez proches des normales, la fraîcheur fut l'élément marquant du mois.

 

Dès le matin du 7 septembre, il ne faisait que 0,5°C à Guéret, 2,7°C à Vichy et 4,0°C à Colmar. Les journées ayant été plus chaudes que la normale au cours du mois pouvaient se compter sur les doigts d'une main. Septembre 2015 s'est achevé avec un déficit thermique à la normale de près d'un degré en France, lui attribuant le titre du mois de septembre le plus frais de la décennie.

 

 

Fin Août 1996

Image d'illustration pour Fraîcheur en fin d'été : quels signaux pour l'arrière-saison ?

Situation météorologique du 29 août 1996 avec une dépression très creusr sur les Pays-Bas - via Météo France

 

La fin de l'été météorologique 1996 est elle aussi marquée par une brutale arrivée des conditions automnales en France. Lors des derniers jours du mois, une dépression très dynamique se creuse sur le Benelux et génère du très mauvais temps, particulièrement sur le nord de la France.

 

Le 29 août 1996, une ambiance digne d'une fin octobre gagne le nord de l'hexagone avec des pluies battantes, apportant plus de 100 mm en 24 heures sur Dunkerque ! Les vents soufflent également à 100 km/h sur le nord de la France et les températures plafonnent à des niveaux remarquablement bas : seulement 13°C à Saint-Quentin et Lille.

 

Image d'illustration pour Fraîcheur en fin d'été : quels signaux pour l'arrière-saison ?

Écart thermique à la normale en France au cours des mois de septembre depuis 1970 - via Météo France

 

Ce premier coup de tabac automnal à la fin du mois d'août ne correspondait qu'aux prémices d'un mois de septembre 1996 littéralement pourri ! L'ensemble du mois se déroule sous des conditions très mitigées avec un ensoleillement médiocre. Le 5 septembre, une avalanche tue 4 chasseurs alpins dans le massif de la Maurienne en Savoie. Le 16 septembre, des inondations frappent le golfe de Saint-Tropez en balayant plusieurs campings.

 

Ce mois de septembre 1996 est surtout marqué par des températures anormalement et durablement basses, de manière quasiment constante du début à la fin de celui-ci. Il terminera avec un déficit thermique à la normale de plus de 2°C. Il est à ce jour le mois de septembre le plus frais observé en France au cours des 48 dernières années !

 

Parcourez notre chronique >> ou l'almanach >> pour consulter tous les exemples passés.

 

 

Quelles tendances pour l'arrière-saison 2020 ?

 

Alors que débute le mois de septembre, de nombreuses questions se posent sur les conditions météorologiques attendues en France au cours de l'arrière-saison 2020.

 

Image d'illustration pour Fraîcheur en fin d'été : quels signaux pour l'arrière-saison ?

Anomalies de températures au cours du mois de septembre 2020 - modèle GFS via NOAA

Image d'illustration pour Fraîcheur en fin d'été : quels signaux pour l'arrière-saison ?

Anomalies de précipitations au cours du mois de septembre 2020 - modèle GFS via NOAA

 

Selon le scénario du modèle américain, ce mois de septembre 2020 pourrait se dérouler sous des conditions majoritairement anticycloniques et donc plus sèches que la normale. La tendance sèche est franche sur le sud de la France où les déficits pourraient être importants. Pour autant, ce temps plutôt calme serait associé à une relative fraîcheur puisque le modèle entrevoit des anomalies plus fraîches que la norme, surtout en allant vers l'ouest.

 

Image d'illustration pour Fraîcheur en fin d'été : quels signaux pour l'arrière-saison ?

Anomalies de températures au cours du mois de septembre 2020 - modèle CEP via la météo hongroise

Image d'illustration pour Fraîcheur en fin d'été : quels signaux pour l'arrière-saison ?

Anomalies de précipitations au cours du mois de septembre 2020 - modèle CEP via la météo hongroise

 

Concernant les précipitations, le modèle européen ne dégage pas de tendance franche. Après un début de mois sec, la semaine du 8 au 14 septembre serait plus humide dans le sud et l'ouest avant une deuxième quinzaine proche de la norme. En revanche, il rejoint son homologue américain sur les températures en dégageant une tendance un peu plus fraîche que la norme, notamment sur les régions de l'ouest.

 

Il se pourrait donc que ce mois de septembre offre des conditions assez proches des normales saisonnières, a priori sans anomalie prononcée. L'ouest pourrait vivre un mois un peu plus frais que la norme. Bien entendu, les tendances à plusieurs semaines sont à prendre avec un certain recul.

 

Image d'illustration pour Fraîcheur en fin d'été : quels signaux pour l'arrière-saison ?Image d'illustration pour Fraîcheur en fin d'été : quels signaux pour l'arrière-saison ?