12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Giboulées et risque de neige en plaine de mardi soir à jeudi

mardi 25 février 2020

L'hiver va nous rendre une petite visite au cours des prochaines heures. Des giboulées sont attendues dès mardi soir et mercredi. Jeudi, la neige pourra temporairement tomber jusqu'en plaine dans le nord-est de la France et en Belgique. Point complet sur les prévisions.

 

Giboulées dès mardi soir et mercredi

 

Ce mardi, un front froid s'enfonce vers le sud et l'est du territoire. À l'arrière, le flux bascule au secteur nord-ouest avec l'arrivée d'air très frais au sol et bien froid en altitude. Après un lundi excessivement doux, les températures amorcent donc une baisse notable et la limite pluie/neige chute de manière très franche.

 

Image d'illustration pour Giboulées et risque de neige en plaine de mardi soir à jeudi

Évolution de l'altitude de l'isotherme 0°C entre lundi soir et jeudi midi - modèle Arpege via meteociel.fr

 

Comme on peut le constater sur l'animation ci-dessus, l'altitude de l'isotherme 0°C est en train de chuter de manière vertigineuse. Situé au dessus de 3000 mètres dans le sud lundi, il va plonger sous les 1000 mètres mardi soir et la nuit suivante sur toute la moitié nord, favorisant la multiplication des averses sous forme de giboulées. En journée de mercredi, il se situera vers 500 mètres à peine en allant vers les frontières du nord et la Belgique.

 

Image d'illustration pour Giboulées et risque de neige en plaine de mardi soir à jeudi

Modélisation des zones concernées par les précipitations sous forme de grésil, grêle et neige roulée (giboulées) de mardi soir à mercredi soir - modèle AROME via meteociel.fr

 

Avec l'air froid en altitude et un isotherme 0°C très bas, les giboulées seront fréquentes sur le nord, le centre et l'est de la France. Elles s'accompagneront de grésil, de grêle mais aussi régulièrement de neige roulée/fondante jusqu'en plaine. Localement, les sols pourront très temporairement blanchir sous les plus fortes averses, notamment dès les premières hauteurs (surtout en fin de nuit et matinée de mercredi).

Notez que la carte ci-dessus témoigne des zones les plus exposées au risque de précipitations sous forme de giboulées mais n'est aucunement une carte de cumuls au sol.

 

Image d'illustration pour Giboulées et risque de neige en plaine de mardi soir à jeudi

Prévisions du temps et des températures pour la journée du mercredi 26 février 2020 - Météo Villes

 

Les giboulées persisteront en journée de mercredi, notamment sur les régions de la moitié est tandis que les averses vont progressivement se raréfier sur les régions de l'ouest, au profit d'éclaircies plus larges. Les précipitations épargneront le bassin méditerranéen où le vent soufflera très fortement.

 

Image d'illustration pour Giboulées et risque de neige en plaine de mardi soir à jeudi

Modélisation des rafales maximales entre mardi soir et mercredi soir - modèle AROME via meteociel.fr

 

En plus des fréquentes averses, de fortes rafales de vent vont souffler sur la plupart des régions. Dans les terres, les plus fortes seront souvent comprises entre 60 et 70 km/h sur les trois quarts du territoire, parfois 80 km/h au nord-ouest. Sous les averses, des rafales atteignant et dépassant les 100 km/h seront possibles dans la nuit de mardi à mercredi sur les littoraux de la Manche et du nord de l'Atlantique (en particulier sur les côtes bretonnes).

Par ailleurs, le vent se renforcera nettement sur le bassin méditerranéen durant la journée de mercredi avec des rafales atteignant fréquemment 70 à 90 km/h, ponctuellement 100 km/h dans le domaine de la tramontane. C'est en Corse que sont attendues les rafales les plus violentes avec parfois plus de 130 km/h sur la montagne et le Cap Corse.

 

 

Risque neigeux au nord-est jeudi

 

Après les giboulées de mercredi, une perturbation océanique gagnera une grande partie de la France jeudi. Celle-ci sera associée au passage d'un minimum dépressionnaire sur le nord du pays, associé à de fortes rafales de vent sur de nombreuses régions.

 

Image d'illustration pour Giboulées et risque de neige en plaine de mardi soir à jeudi

Position des centres d'action et masses d'air à 850 hPa (vers 1500m) pour le jeudi 27 février 2020 - modèle GFS via meteociel.fr

 

Le minimum dépressionnaire va transiter sur le nord de la France et la Belgique, advectant de l'air doux dans sa partie sud tandis que l'air froid dominera au nord de sa trajectoire. De forts contrastes vont alors s'observer sur des distances réduites, à proximité directe du centre dépressionnaire. Si la pluie dominera dans la partie sud de la perturbation, un risque de neige concernera le nord-est de la France et la Belgique, toujours influencés par l'air froid.

 

Image d'illustration pour Giboulées et risque de neige en plaine de mardi soir à jeudi

Modélisation du caractère des précipitations jeudi 27 février 2020 en mi-journée (neige en bleu, pluie/neige en orange et pluie en vert) - modèle CEP via meteorologix.com

 

Même à 2 jours de l'échéance, la prévision reste délicate car la nature des précipitations va se jouer au degré près. Toutefois, le risque neigeux semble bel et bien présent en plaine, notamment entre les Ardennes, la Lorraine, la Haute-Marne et le sud-est de la Belgique, en incluant le Luxembourg. En marge, de la neige fondante sera aussi possible sur le restant de la Champagne, les Hauts-de-France et le nord de la Belgique. Il devrait plutôt pleuvoir en plaine d'Alsace.

Il conviendra d'affiner les prévisions ce mercredi pour en savoir plus sur le caractère neigeux plus ou moins présent de ces précipitations et sur leur potentielle tenue au sol, qui sera probablement facilitée sur les hauteurs (relief ardennais, plateaux lorrains etc) mais plus difficile dans les rases plaines et vallées.

Au passage de cette perturbation, de fortes rafales de vent devraient également souffler sur une grande partie de la France, atteignant régulièrement 70 à 80 km/h dans les terres, localement 90 km/h. Là aussi, la prévision reste à affiner en fonction du creusement et de la trajectoire du minimum dépressionnaire.

 

Image d'illustration pour Giboulées et risque de neige en plaine de mardi soir à jeudi