12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

La marée a-t-elle une influence sur la météo ?

lundi 11 octobre 2021

La lune dicte les marées :

 

La marée est un phénomène naturel qui a toujours existé, c'est l'effet le plus connu de l'influence de la lune sur notre planète. Son attraction gravitationnelle, de par sa proximité avec la Terre est significative, bien plus que celle du soleil pourtant bien plus massif (environ 2,2x plus pour la Lune).

 

L'attraction qu'exerce la Lune vers la Terre n'est pas visible au niveau des continents mais l'est bien plus au niveau des océans. En effet, la Lune attire les masses d'eau vers elle et, plus l'océan sera étendu, plus la marée sera importante. C'est pour cela que le phénomène de marées est bien moins perceptible sur les mers de moins grande étendue comme la Méditerranée.

 

 

Selon ce principe, on pourrait croire que la marée haute ne se produit donc que du côté de la Terre situé face à la lune, seulement le même phénomène de marée haute se produit également de l'autre côté de la Terre au même moment. Ceci s'explique par la force centrifuge exercée par la rotation de la terre, les masses d'eau sont repoussées vers l’extérieur selon le même principe que le linge plaqué contre les parois du tambour de la machine à laver lors de l'essorage.

 

Schéma des marées hautes & basses en fonction de la lune et de la force centrifuge – Ifremer

 

 

Sachant qu'une rotation complète de la Terre est effectuée en 24h, il y a donc 2 marées hautes et 2 marées basses sur une journée.

 

L'amplitude variable de ces marées s'explique quant à elle par deux raisons :

 

  • La première est que le Soleil exerce également une force d'attraction sur la Terre. Lorsque notre étoile et la Lune ne sont pas alignés, les deux forces peuvent influer entre elles et même se repousser, les coefficients de marée sont alors plus faibles et surtout plus variables en fonction de l'angle entre les 2 astres.

 

  • La seconde est observée lors des équinoxes de printemps et d'automne. Lors de leur survenue, le Soleil se situe au niveau de l'équateur et exerce donc une force d'attraction maximale sur les océans. Si la Lune s'aligne sur le même axe, toutes les forces d'attractions s'ajoutent et les coefficients de marée sont donc au plus haut : ce sont les grandes marées d'équinoxe.

 

 

Influence du Soleil sur les grandes marées d'équinoxe - via Science & Vie

 

 

Les marées ont-elles une influence sur la météo ?

 

Nous avions vu dans un précédent article que la Lune n'influençait pas les phénomènes météorologiques sur Terre. Malgré les nombreuses études et les croyances populaires, le phénomène n'a en effet jamais été directement observé ou n'a jamais pu être prouvé.

 


Cependant, si notre satellite semble n'avoir aucune influence, qu'en est-il pour les marées ?

 

« Pluie quand la mer descend, pluie toute la journée », « Ce sont les grandes marées, le temps va changer ! », les dictons sont nombreux pour lier la marée à la météo. Néanmoins, comme pour la Lune, il n'existe pas de lien entre la survenue d'une marée, et l'intensité ou la survenue d'un phénomène météorologique.

 

Le Mont Saint-Michel, lieu des plus grandes marées d'Europe continentale – Encyclopédie Environnement

 

 

La marée étant d'origine astronomique il n'y a aucune raison que celle-ci exerce une influence importante sur l'atmosphère. Cette idée reçue a sûrement comme origine les marées destructrices survenant lors des tempêtes comme ce fut le cas pour Xinthya à la fin du mois de février 2010 avec des coefficients de marée élevés (102) coïncidant avec le passage d'une puissante tempête et provoquant une rupture d'une digue à la Faute-sur-Mer (85), tuant 35 personnes sur cette seule commune.

 

Inondations suite au passage de Xinthya à la Faute-sur-Mer (85) – France Inter

 

 

Seulement, ce type d’événement de submersion marine est une conséquence des conditions météorologiques couplées aux grandes marées, la faible pression atmosphérique et les vents violents influent sur le niveau de la mer mais ce n'est pas le niveau de la mer qui influe sur la météo.

 


Autrement, en suivant cette logique, chaque grande marée serait accompagnée d'une tempête où de submersion marine. Or ce n'est pas le cas, ce fut même tout le contraire entre le 7 et le 9 octobre dernier sur la Bretagne avec un temps limpide et calme alors que les coefficients de marée atteignaient les 107.

 

 

Temps limpide et calme malgré les forts coefficients de marée dans le Morbihan le 8 octobre - Perge Sylvie

 

 

 

Les région situées près des côtes sont en général soumises à des changement de temps très réguliers en raison de leur climat tempéré, il est donc normal d'observer des grandes marées survenant lors de tempête comme il est tout aussi normal d'observer des grandes marées lors d'un temps calme et anticyclonique comme ce fut le cas ces derniers jours. Statistiquement parlant les deux cas surviendront forcément à un moment ou un autre à intervalle plus ou moins régulier.

 

Grande marée et tempête à Saint-Malo en Novembre 2020 – Easy Ride

 

 

Les seuls effets que peuvent avoir les marées sur les conditions météorologiques restent particulièrement locaux. L'eau s'avançant vers les terres en marée montante peut faire varier la température sur quelques dizaines voire quelques centaines de mètres, notamment si le vent est marin. En été, cela se traduira par une atmosphère plus fraîche que dans les terres sur la bande littorale, en hiver plutôt par une relative douceur près de l'océan.

 

Toutefois, les marées ne sont pas forcément nécessaires pour observer ce type de variation, un vent marin plus ou mois fort suffit par exemple amplement à faire grandement varier les températures près des côtes méditerranéennes en été.

 

Arrivée d'air marin plus frais provoquant la formation de brumes sur le littoral méditerranéen en pleine journée d'été – Pascal Belhomme

 

 

Les brumes sont d'ailleurs un autre type de phénomène météorologique pouvant se lier aux marées. L'arrivée de l'eau peut augmenter sensiblement l'humidité dans les basses couches et provoquer la formation de brumes voire de brouillards, c'est notamment le cas lorsque l'eau de mer se montre plus douce que l'air ambiant, la différence de températures provoque la condensation de l'humidité de l'air et la formation de brumes plus ou moins étendues. C'est un phénomène fréquent dans la baie du Mont Saint-Michel par exemple.

 

Formation de brumes en marée montante dans la baie du Mont Saint-Michel - Itinera magica

 

 

Outre ces phénomènes très localisés, les marées n'influencent pas la météo à grande échelle.

 

En revanche, les conditions météorologiques peuvent au contraire grandement influencer les marées, notamment lors de tempêtes, les rendant parfois destructrices comme ce fut par exemple le cas lors de la tempête Xinthya.

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don