12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Nouveau pic de chaleur du 23 au 25 août 2022, pas de nouvelle canicule en vue

samedi 20 août 2022

Après le 3e épisode caniculaire de ce remarquable été 2022 durant la 1ere moitié du mois d'août, les températures ont amorcé une baisse particulièrement appréciée cette semaine. Des températures enfin respirables et au niveau des moyennes de saison, qui vont toutefois repartir sensiblement à la hausse ces prochains jours. Les fortes chaleurs vont en effet faire leur retour notamment entre le 23 et le 25 août.  Une séquence peu durable et surtout peu intense puis nous serons en deçà des critères d'une nouvelle vague de chaleur caniculaire.

 

Situation générale : nouvelle remontée chaude de Péninsule Ibérique

Dès ce début de semaine, un système dépressionnaire devrait s'approcher des îles Britanniques. Dans sa partie sud, un thalweg devrait progressivement glisser en direction des Açores. A l'avant, cette mécanique devrait provoquer la remontée d'une masse d'air de plus en plus chaude en provenance d'Afrique du Nord et de la Péninsule Ibérique, initiant le retour des fortes chaleurs sur le pays.


Situation générale prévue - journée du mercredi 24 août 2022 - ECMWF

 

La semaine à venir s'annonce dès lors assez chaude, avec un excédent thermique concernant la totalité du pays... et même une très large majorité de l'Europe. Au cours de la semaine du 22 au 28 août, nous devrions nous situer en moyenne 3°C au dessus des moyennes de saison, voire davantage du Centre-Ouest au Nord-Est.


Anomalie de température prévue - Tendance sur 7 jours du 22 au 28 août 2022 - EMCWF

 

Si les fortes chaleurs sont déjà en cours ce week-end près de la Méditerranée, elles ne touchent pas encore le reste de la France. L'évolution la plus sensible s'effectuera à partir de l'après-midi du mardi 23 août où la barre des 30°C devrait se généraliser à une grande moitié sud du pays. De fortes chaleurs qui s'étendront jusqu'aux régions du Nord ce mercredi 24 août, et qui pourraient s'avérer localement très fortes sur l'Ouest de l'Occitanie et en Aquitaine (35-36°C possibles).

Cette journée du mercredi 24 août semble à l'heure actuelle être la journée la plus chaude à venir, avant un nouveau changement de temps.


Températures maximales prévues - après-midi des mardi 23 et mercredi 24 août 2022 - Météo-Villes

 

 

Vers une baisse des températures et le retour des orages dès le 25 août

Contrairement aux précédents coups de chaud, cette séquence estivale s'annonce cette fois-ci peu durable. En effet, le thalweg présent sur le proche-Atlantique devrait progressivement attendre les régions de l'Ouest à partir du jeudi 25 août. Conséquence, l'air plus océanique devrait rapidement gagner du terrain par l'arc Atlantique, faisant régresser les fortes chaleurs sur l'Est du pays. Un conflit de masse d'air qui devrait par ailleurs occasionner un gain notable d'instabilité et donc le retour des orages dont la chronologie exacte ainsi que l'intensité restera à déterminer.


Situation générale prévue - journée du jeudi 25 août 2022 - ECMWF
 

Cette évolution sensible semble de plus en plus actée par la plupart des modèles numériques. En effet, dans la moitié Ouest, le pic de chaleur est entrevu mercredi 24, avant une baisse sensible pour jeudi 25 lors de l'arrivée de l'air océanique ainsi que des orages.


Température de la masse d'air (à 1500m d'alt) à BORDEAUX - tendance des principaux modèles du 21 au 29 août 2022 - Meteologix

 

Dans l'Est, ces fortes chaleurs devraient se poursuivre une journée de plus. Si la journée de mercredi s'annonce déjà chaude, le pic de chaleur sera sur ces secteurs (Nord-Est et Centre-Est) attendu au cours de l'après-midi du jeudi 25 août, avant une baisse matérialisée par l'arrivée des orages.


Température de la masse d'air (à 1500m d'alt) à LYON - tendance des principaux modèles du 21 au 29 août 2022 - Meteologix

 

La tendance se montre un peu plus incertaine à l'interface entre ces deux masses d'air sur les secteurs les plus centraux. En effet, des Hauts-de-France au Massif-Central en passant par l'Ile-de-France, l'heure d'arrivée de l'air plus frais dépendra de l'avancée exacte du thalweg Atlantique. La chaleur pourrait se maintenir temporairement en journée du jeudi 25 août avant l'initiation rapide des orages. Une situation qui nécessitera d'être affinée d'ici le début de semaine.


Température de la masse d'air (à 1500m d'alt) à PARIS - tendance des principaux modèles du 21 au 29 août 2022 - Meteologix

 

Nous envisageons que ces fortes chaleurs (>30°C) régressent vers l'Est pour ce jeudi 25 août. Au cours de cette journée, le thermomètre pourrait atteindre 32 à 33°C sur le Grand-Est, l'Est de la Bourgogne, en Franche-Comté ainsi qu'en Auvergne-Rhône-Alpes. Pour le vendredi 26 août, l'air océanique pourrait envahir les 2/3 du pays, puisque les fortes chaleurs se concentreront sur le sud-est et l'extrême Est.

 

Une chaleur peu durable et peu intense : pas de canicule en vue

La tendance de cette semaine à venir est à l'heure actuelle plutôt claire. Le seuil de forte chaleur (30°C) devrait progressivement se généraliser pour atteindre un pic autour du mercredi 24 août. La probabilité d'un maintien de ces fortes chaleurs est faible, avec une régression prévue vers l'Est dès jeudi 25 août. Cette séquence chaude ne devrait donc pas durer plus de 3 ou 4 jours environ à l'échelle du pays, bien en deçà de la durée des 3 vagues de chaleurs observées cette année (10 à 15 jours).

Probabilité de dépassement des 30°C - du lundi 22 au vendredi 26 août 2022 - Ensembliste GEFS via Meteociel

 

Une séquence chaude peu durable... mais également peu intense. Si nous pourrions brièvement dépasser les 35°C dans le Sud-Ouest mercredi, la chaleur ne devrait pas atteindre des niveaux caniculaires sur la France.

Pour remplir les conditions d'une "vague de chaleur", il faut regarder l'indicateur thermique national. Cet indicateur mis en place par Météo-France prend en compte la moyenne des températures de 30 villes représentatives du territoire. Il s'agit d'une moyenne entre les températures minimales (de la nuit) et maximales (de l'après-midi). Deux critères sont alors à remplir pour valider une vague de chaleur :

  • Un indicateur dépassant 23.4°C durant au moins 3 jours consécutifs
  • Un indicateur dépassant 25.3°C au moins 1 jours

 

A l'heure actuelle, les prévisions d'ensembles tablent pour un indicateur thermique qui ne devrait pas dépasser ce seuil des 25.3°C, avec un pic autour de 24 / 24.5°C autour de la journée du 24 août. Nous ne pourrons donc pas parler de 4e vague de chaleur la semaine prochaine, mais d'un simple coup de chaud, fréquemment observé en période estivale.


Indicateur thermique national - observations du 1er juin au 19 août 2022 et tendance du modèle d'ensemble Arpège - Infoclimat

 

Bien évidemment, nous vous tiendrons informés d'éventuels ajustements sur ce pic de chaleur, et surtout sur l'arrivée des orages en milieu de semaine. Vous pouvez d'ores et déjà consulter nos prévisions nationales, expertisées et mises à jour quotidiennement sur nos sites >>

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don