12 résultats
Chargement

Ouragan au Mexique, chaleur et orages en Europe,.. l'actualité météo dans le monde en ce 10 juin 2022

vendredi 10 juin 2022

 

Europe :

 

Après avoir fortement concerné la France au début du mois de juin, les orages violents se sont décalés vers le centre de l'Europe dans les jours suivants. Entre le 5 et le 6 juin dernier, de violents orages de grêle ont concerné le Sud de l'Allemagne avec des accumulations parfois très importantes, dépassant localement les 40-50cm d'épaisseur sur certains secteurs.

 

Importantes accumulations de grêle à Weiler dans le Sud de l'Allemagne le 5 juin dernier - brandweer Weiler

 

 

Sur la Suisse et le Nord de l'Italie, les orages ont notamment provoqué des précipitations importantes entraînant parfois des coulées de boue. Ce fut par exemple le cas dans la nuit du 6 au 7 juin près de Côme dans le Nord de l'Italie avec des dégâts parfois importants comme sur la commune de Careno.

 

Conséquences d'une coulée de boue nocturne dans la nuit du 6 au 7 juin 2022 – Meteo in Italia

 

 

Du côté de la Turquie, les orages ont également été très violents en journée du 3 juin avec notamment d'intenses précipitations, provoquant d'importantes inondations dans la région d'Ankara. Les dégâts sont par endroit très importants et une victime est à déplorer, emportée par les eaux.

 

Inondations majeures sur Ankara en Turquie le 3 juin 2022 – Turkey.postsen

 

 

Sur le Sud de l'Europe, la chaleur s'accentue nettement ces derniers jours et une première période caniculaire va concerner la péninsule ibérique. Une masse d'air particulièrement chaude remonte en effet d'Afrique dans les prochains jours à l'avant d'une goutte froide plongeant sur l'Atlantique avec des températures devenant de ce fait très élevées pour la période.

 

Animation des températures à 850 hPa sur l'Ouest de l'Europe du vendredi 10 au mardi 14 juin 2022 – Modèle GFS via WX CHARTS

 

 

Ainsi, les températures maximales s'annoncent caniculaires entre le Sud de l'Espagne et le Sud du Portugal dans les prochains jours avec probablement plus de 40°C entre ce week-end et le début de semaine prochaine.

 


Températures maximales attendues pour le dimanche 12 juin 2022 sur la péninsule ibérique – Meteologix

 

 

 

Amérique :

 

L'activité tropicale s'accentue entre l'Est du bassin pacifique et le bassin atlantique depuis la fin du mois de mai 2022. L'ouragan Agatha, le premier de la saison, a touché le Mexique et notamment la région d'Oaxaca entre le 30 et le 31 mai en catégorie 2, engendrant des rafales de vent de plus de 170km/h et des précipitations diluviennes.

 

Dégâts notables suite au passage d'Agatha dans l'état d'Oaxaca au Mexique - El Sureste Oaxaca

 

Cet ouragan fut le plus fort à toucher la côte Pacifique du Mexique en mai depuis le début des mesures en 1949 et a provoqué la mort de 19 personnes.

 

 

Dans les jours suivants, une dépression tropicale s'est ensuite développée dans le Golfe du Mexique en donnant un temps très agité sur la Floride. Des inondations parfois importantes ont été observées sur le Sud de l'état et la région de Miami.

 

Importantes inondations à Miami entre le 4 et le 5 juin 2022 – Via Twitter @Naija_PR

 

 

Plus au Nord, les orages ont également provoqué la formation d'une tornade le 6 juin, engendrant quelques dégâts près de Fort Pierce.

 

Tornade près de Fort Pierce le 6 juin 2022 – Jeff Russel

 

 

 

Cette dépression tropicale s'est ensuite décalée vers l'Atlantique tout en se renforçant et est devenue la première tempête nommée de la saison sur le bassin Atlantique (Alex) en touchant certains secteurs de Bermudes.

Vue satellite de la tempête tropicale Alex le 6 juin 2022 – TropicalTidBits

 

 

La saison tropicale 2022 est d'ailleurs prévue plus active que la normale sur le bassin Atlantique avec une vingtaine de tempêtes nommées envisagées (contre une moyenne de 14) et plus d'une dizaine d'ouragans majeurs (contre une moyenne de 7).

 

Prévisions de l'activité cyclonique sur le bassin Atlantique pour la saison 2022 – tropical.colostate.edu

 

 

En marge de cette agitation tropicale, c'est la chaleur qui s'est accentuée entre le Nord du Mexique et le Sud des États-Unis. Le 8 juin, une maximale de 47°C a été atteinte à Rio Grande au Texas, l'une des températures les plus élevées jamais relevées sur la région.

 



Température maximale de 47°C le 8 juin 2022 au Texas – Via Twitter @US_Stormwatch

 

 

Du côté du Mexique jusqu'à 48.5°C ont été relevés sur localité d'Ojinaga le 7 juin, soit la températures la plus élevée de l'année 2022 sur le pays. 

 

Températures maximales observées sur le Mexique le 7 juin 2022 - Conagua

 

 

 

Sur le Sud du continent c'est au contraire le froid qui s'est montré marqué à la fin du mois de mai, notamment entre le Chili et l'Argentine. Plusieurs records mensuels ont été observés comme à Chapelco avec -12,6°C ou encore -2,1°C à Santiago du Chili, valeur la plus basse en mai depuis 1969.

Températures minimales observées sur l'Argentine le 31 mai 2022 – Infos et illustrations via Twitter @ThierryGooseBC

 


Au Brésil, d'importantes inondations ont concerné l’état du Pernambouc (Nord-Est du Brésil) à la fin du mois de mai suite à des précipitations diluviennes. De nombreux glissements de terrain et coulées de boue ont provoqué la mort d'au moins une centaine de personnes selon un premier bilan et plus de 6000 habitants se sont retrouvées sans abris.

 

Importantes inondations en périphérie de Récife à la fin du mois de mai 2022 - Clauber Cleber Caetano

 

 

En quelques heures, il est en effet tombé 70 % de la quantité de précipitation moyenne en mai sur la région avec des conséquences désastreuses sur les communes touchées. Si les coulées de boue ont engendré de nombreux dégâts, ce sont notamment les glissements de terrain qui auraient engendré le plus de victimes, certains quartiers s'effondrant totalement dans la région de Récife, ville de près de 4 millions d'habitants. 

Les forces de l'ordre cherchent les décombres pour trouver de potentielles victimes un jour après les glissements de terrain à Récife - BRENDA ALCANTARA / AFP

 

 

Afrique et Moyen-Orient :

 

 

La chaleur est intense depuis plusieurs jours sur le Moyen-Orient avec des valeurs supérieures à 50°C quotidiennes entre le Koweït, l'Arabie Saoudite et l'Irak. On a par exemple pu relever 51,9°C à Jahra le 9 juin, 51,6°C à Sulaibiya, 50,6°C à Al-Wafra ou encore 50,5°C à Abdaly.

 

Températures maximales observées sur le Moyen-Orient le 9 juin 2022 – Carte Ogimet et infos via Twitter @ThierryGooseBC

 

Des incertitudes persistent toutefois sur la fiabilité de la station de Jahra, néanmoins, si celle-ci se montre fiable, le secteur aurait observé la valeur la plus élevée de l'année 2022 dans le monde avec une maximale de 52,7°C le 7 juin.

 

Du côté de l'Afrique du Sud, la chaleur s'est montrée temporairement marquée pour la période. Le 6 juin, on a pu observer de nombreux records mensuels sur le secteur avec par exemple 29,7°C à Cape Point (battant les 28,2°C du 2 juin 1999), 32,5°C à Wellington ou encore 31,3°C à Langebaanweg.

 



Anomalies de températures sur l'Afrique le 6 juin 2022 – Illustration MetDesk et Infos via Twitter @Ekmeteo

 

 

Asie :

 

Depuis le 1er janvier dernier, la ville de Cherrapunji en Inde a observé 5380,4mm de précipitations ce qui se montre très au-dessus des moyennes. Le secteur est un des plus humides de la planète mais cette année les précipitations y sont particulièrement importantes. Au 31 mai, on observait en effet 4 4884,5mm sur ce secteur contre une moyenne à la même période de 2 649,6mm.

 

Le secteur de Cherrapunji en Inde, l'une des régions les plus humides du monde – Illustration : makemytrip.com et infos via Twitter @ThierryGooseBC

 

 

Au Japon, la chaleur s'est montrée temporairement forte pour la période à la fin du mois de mai avec les premiers 35°C de l'année observés dans l'intérieur de l'île principale. De nombreux records mensuels ont été battus comme à Kami-Satomi et Sano avec 35,2°C ou encore 34,9°C à Tajimi.

 

Températures maximales relevées le 29 mai 2022 – JMA

 

 

Toutefois la période chaude fut très temporaire puisqu'un coup de froid marqué a ensuite été observé sur la région au début du mois de juin. Après des records de chaleur, ce sont cette fois-ci des records de froid qui ont été observés, un contraste saisissant en à peine quelques jours. 

 

Températures minimales observées le 7 juin 2022 au Japon et records associés – via Twitter @extremetemps

 

 

 

Océanie :

 

Une vague de chaleur inhabituelle pour la saison a concerné le Nord de l'Australie au début du mois de juin 2022. Jusqu'à 37,8°C ont été relevés le 5 juin à Bradshaw le 5 juin, une valeur située à seulement 0,1°C du record national mensuel de chaleur national.

 

Anomalies de températures sur l'Australie au début du mois de juin 2022 – Illustration : MetDesk et infos via Twitter @extremetemps

 

 

Plus au Sud, le temps se montre globalement de saison ces derniers jours voire assez frais. Toutefois, les précipitations se montrent anormalement importantes depuis le début de l'automne sur certains secteurs du pays. A Sydney, l'automne 2022 fut le plus humide jamais observé (début des mesures en 1859).

 

La ville a en effet observé 1530,6mm sur les 5 derniers mois, battant le précédent record sur la période janvier-mai de 1327,8mm de l'année 1990.

 

Évolution des quantités de précipitations depuis le 1er janvier 2022 à Sydney – WeatherZone

 

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don