12 résultats
Chargement

Vague de chaleur voire canicule sur la France durant la semaine du 13 au 19 juin ?

samedi 11 juin 2022

Paris sous les très fortes chaleurs de la fin juin 2019 - Illustration : Le Monde

 

La péninsule ibérique déjà touchée dans les prochains jours :

 

La situation se montre favorable à une nette accentuation de la chaleur dans les prochains jours sur la péninsule ibérique. Une goutte froide s'isole en effet progressivement sur les Açores ce week-end, entraînant la mise en place d'un flux de Sud particulièrement chaud sur l'Espagne et le Portugal avec la remontée d'air venu directement du Maroc.

 

Schéma de la situation atmosphérique sur l'Ouest de l'Europe ce week-end des 11 et 12 juin 2022 – Météo-Villes

 

 

Ainsi, les températures vont rapidement augmenter en altitude sur la région dans les prochains jours avec des valeurs atteignant plus de 28°C à 850 hPa, des niveaux se montrant déjà très élevés en plein été et donc assez exceptionnels pour une première quinzaine de juin.

 

Ce dôme de chaleur en altitude apportera donc la première canicule de l'année 2022 sur la péninsule ibérique dès ce week-end, perdurant ensuite jusqu'en cours de semaine prochaine. C'est notamment entre le Sud de l'Espagne et le Sud du Portugal que les valeurs les plus élevées devraient être observées. Ce vendredi 10 juin fut déjà caniculaire sur ces secteurs avec jusqu'à :

 

  • 41,6°C à Badajoz
  • 40,5°C à Mérida et Séville
  • 40,1°C à Moron de la Frontera

 

 

Ce samedi s'annonce tout aussi chaud si ce n'est plus mais c'est notamment à partir du début de semaine prochaine que les valeurs les plus extrêmes sont attendues, pouvant dépasser les 42-43°C sur ces secteurs, parfois plus de 44°C voire localement 45°C entre mardi et jeudi.

 

Températures maximales envisagées sur la péninsule ibérique entre le samedi 11 et le jeudi 16 juin 2022 – ECMWF via Meteologix

 

 

Ces températures sont exceptionnelles pour la période sur ces secteurs, pour rappel, le record de chaleur national est détenu par la ville de Montoro en août 2021 avec 47,4°C. Les valeurs envisagées dans les prochains jours devraient établir de nouveaux records mensuels et le record absolu pourrait être très localement approché.

 

 

La France également touchée la semaine prochaine :

 

Si la chaleur la plus intense est attendue sur le Sud de l'Espagne, la masse d'air particulièrement chaude remontant du Maroc va également toucher la France dans le courant de la semaine du 13 au 19 juin. En effet, l'avancée de la goutte froide vers l'Est va entraîner une accélération du flux de Sud sur notre pays avec de ce fait des valeurs particulièrement chaudes au programme en altitude durant une large partie de la semaine.

 

Animation des températures à 850 hPa sur l'Europe entre le lundi 13 et le samedi 18 juin 2022 – Modèle GFS via WX CHARTS

 

 

Les valeurs à 850 hPa pourraient ainsi atteindre 22 à 24°C en seconde partie de semaine prochaine sur le Sud de la France, parfois plus de 25-26°C sur le Sud-Ouest du pays. 

 

Si l'intensité de la chaleur dépendra du placement exact de la goutte froide remontant sur l'Ouest de la péninsule ibérique, les principaux modèles numériques s'accordent aujourd'hui sur un véritable dôme de chaleur ancré sur la France en seconde partie de semaine prochaine.

 

Comparaison entre les modélisations d'anomalies de températures à 850 hPa en seconde partie de semaine du 13 au 19 juin des modèles GFS et CEP – WX CHARTS

 

 

Outre des températures très élevées en altitude, c'est notamment près du sol que la chaleur va s'accentuer au fil des jours. Les températures vont en effet rapidement s'élever dès le début de semaine prochaine avec des valeurs déjà très chaudes sur le Sud en journée de mardi s'élevant encore dans les jours suivants pour atteindre possiblement un pic entre jeudi 16 et samedi 18 juin. Les maximales envisagées par les derniers scénarios sont véritablement caniculaires sur de nombreuses régions de France, notamment sur une large partie Sud et Ouest.

 

D'après les dernières modélisations, les températures maximales pourraient effectivement atteindre des valeurs records sur certaines régions voire historiques, notamment entre jeudi 16 et samedi 18 juin. Nous pourrions par exemple observer les 40°C les plus précoces jamais relevés en métropole (hors Corse).

Le record national du mois de juin de 46°C à Vérargues (34) le 28 juin 2019 n'est toutefois pas menacé, température qui est également la plus haute jamais relevée en France. 

 

Températures maximales envisagées entre jeudi 16 et samedi 18 juin 2022 selon les derniers scénarios (samedi 11 juin) – Météo-Villes

 

 

Si la chaleur s'annonce intense, c'est également la durée de celle-ci qui se montrera importante sur certaines régions et notamment sur l'Ouest et le Sud du pays. Les très fortes chaleurs pourront en effet perdurer entre mardi et samedi sur le Sud-Ouest et entre mercredi et samedi sur les régions limitrophes. Sur l'intérieur de la Provence et du Languedoc, cette chaleur marquée pourrait persister une large partie de la semaine.  

 

Durée de la vague de chaleur durant la semaine du 13 au 19 juin 2022 - Météo-Villes

 

 

Si les prévisions se confirment, notamment sur l'intensité de la chaleur, la France pourrait connaître la canicule la plus précoce jamais observée depuis le début des relevés météorologiques. Toutefois, il est pour le moment difficile d'établir fidèlement les valeurs qui pourraient être atteintes car celles-ci dépendront de nombreux paramètres allant du placement exacte de la goutte froide, des directions des vents près du sol ou encore de la nébulosité potentielle.

 

Dans tous les cas, cet épisode s'annonce possiblement historique sur notre pays et ne devrait pas arranger la situation de sécheresse s'accentuant encore et toujours comme en témoignent les prévisions de l'évolution de l'intensité de sécheresse d'ici la fin de semaine prochaine sur la France.

 

Évolution de l'intensité de la sécheresse au sol et en profondeur entre le 11 et le 18 juin 2022 – Windy.com

 

 

A quand la fin de la chaleur caniculaire ? 

 

Si le maximum d'intensité pourrait être atteint entre jeudi et samedi au niveau de la chaleur, le changement pourrait intervenir dès la fin du week-end sur notre pays. En effet, le flux pourrait basculer brusquement au Nord-Ouest d'après les dernières modélisations dès la journée de dimanche avec un air bien plus frais en altitude s'écoulant des îles britanniques vers la France pour le début de semaine suivante. 

 

Animation des températures à 850hPa entre le vendredi 17 et le lundi 20 juin 2022 - Modèle GFS via WX CHARTS

 

Cette situation restera toutefois à confirmer compte tenu de l'échéance encore lointaine. Une telle arrivée d'air plus frais en altitude sur une chaleur encore caniculaire en basses couches pourrait néanmoins favoriser une dégradation orageuse potentiellement marquée, une tendance qui restera à préciser. 

 

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don