12 résultats
Chargement

Pourquoi la vague de chaleur à venir s'annonce inédite ?

lundi 13 juin 2022

 

La France s'apprête à vivre une séquence remarquablement chaude pour une mi-juin. La précocité des températures caniculaires attendues va présenter un caractère exceptionnel. Explications.

 

 

Une masse d'air bouillante !

 

Une goutte froide présente au large du Portugal va faire office de pompe à chaleur dans les prochains jours, advectant vers la France une masse d'air en provenance directe du nord de l'Afrique. Les modélisations montrent des températures de la masse d'air remarquables, dépassant les 20°C à 850 hPa (vers 1500m d'altitude) sur quasiment tout le pays et franchissant la barre des 25°C dans le quart sud-ouest avec des valeurs spectaculaires de 26 à 28°C vers les Pyrénées - des niveaux dignes des grandes canicules !

 

Masses d'air à 850 hPa (vers 1500m) pour le vendredi 17 juin 2022 - carte ECMWF

 

 

 

L'animation ci-dessous permet de mesurer l'ampleur de l'anomalie thermique de la masse d'air. D'ici la fin de la semaine, les températures vers 1500 mètres d'altitude seront fréquemment 10 à 15°C au dessus des valeurs normalement observées à cette saison en France, témoignant du caractère remarquable de cette bouffée de chaleur ! De telles masses d'air sont rares au dessus de l'hexagone, qui plus est à cette saison !

 

Anomalie thermique de la masse d'air du lundi 13 au samedi 19 juin 2022 - via tropicaltidbits.com

 

 

 

 

Une précocité inédite !

 

L'animation ci-dessous montre les températures maximales modélisées entre le jeudi 16 et le dimanche 19 juin 2022. L'accentuation de la chaleur devrait notamment intervenir jeudi dans le sud du pays avec des valeurs de 36 à 39°C (voire 40°C) de l'Aquitaine jusqu'au Languedoc. Ces très fortes chaleurs (35 à 40°C) s'étendraient ensuite aux deux tiers de la France vendredi puis aux trois quarts samedi avant de reculer vers l'est dimanche - selon un scénario encore indécis à cette heure. Il y aurait donc sans doute au moins trois ou quatre jours avec dépassement des seuils de canicule dans certaines régions du sud et de l'ouest.

 

Modélisation des températures maximales du jeudi 16 au dimanche 19 juin 2022 - via meteologix.com

 

 

 

À la vue des températures envisagées ci-dessus, il faut s'attendre à une pluie de records pour la saison ! En effet, les plus grosses chaleurs de juin sont généralement enregistrées après le début de l'été calendaire. Or, cet épisode se produira en deuxième décade. Si l'on regarde les records arrêtés au 20 juin, on constate que de très nombreuses villes devraient les voir tomber. Ils seront même largement pulvérisés dans plusieurs régions ! Par exemple, il est envisagé 38/39°C en région Nantaise et près de 40°C dans le Bordelais alors que les records décadaires de ces villes sont de 36,5°C ! D'ailleurs, ce sont de véritables records mensuels qui seront battus sur un certain nombre de stations !

 

Températures records minimales & maximales jusqu'en date du 20 juin - Météo Villes

 

 

 

Il faut que les seuils de températures fixés par les autorités sanitaires soient atteints pendant au moins 3 jours et 3 nuits consécutives pour que l'on puisse parler officiellement de "canicule". En France, l'entrée en vigueur d'une alerte orange à la canicule la plus précoce était survenue le lundi 19 juin 2017. La canicule de la fin juin 2019 avait marqué les esprits par les nombreux records pulvérisés mais elle était survenue un peu plus tard. Cette année, la vigilance à la canicule pourrait entrer en vigueur dans certains départements dès le jeudi 16 juin 2022. Il s'agirait donc bel et bien d'une précocité inédite !

 

Chronologie des canicules des mois de juin 2017, juin 2019 et juin 2022 - Météo Villes

 

 

 

 

Un contexte durablement anormal

 

Cette canicule précoce s'inscrit dans un contexte anormalement chaud depuis de longues semaines. Le mois de mai 2022 avait terminé avec un excédent thermique de +2,7°C en France, de loin le moins de mai le plus chaud jamais observé en France ! Le 21 mai, on avait relevé jusqu'à 36,7°C à Saint-Côme-d'Olt dans l'Aveyron ! Plus impressionnant encore, l'hexagone avait enregistré 42 jours plus chauds que la normale du 11 avril au 22 mai 2022, une série tout simplement record au printemps !

 

Anomalie thermique à la normale au cours du mois de mai 2022 - Météo Villes

 

 

 

Avec cette nouvelle canicule qui se profile, 3 des 6 derniers mois de juin auront finalement connu une canicule (juin 2017, juin 2019 et donc juin 2022) ! La seconde quinzaine de juin, auparavant considérée comme à maigre risque caniculaire, se déroule désormais au rythme d'une canicule une année sur deux... Un signe évident du réchauffement climatique. Fin juin 2019, l'alerte à la canicule avait concerné la quasi-totalité de la France et le rouge avait même été déclenché dans 4 départements du sud. Il avait fait 46°C dans le Languedoc le 28 juin 2019 ! Le record national de chaleur est donc détenu par le mois de juin...

 

Anomalie thermique à la normale au cours du mois de mai 2022 - Météo Villes

 

 

 

Outre les températures, la pluviométrie de cette année 2022 est également très anormale. Depuis janvier dernier, tous les mois ont terminé avec un déficit en pluie, si bien que nous vivons l'une des premières moitiés d'année les plus sèches depuis le début des relevés ! Avec les chaleurs caniculaires des prochains jours, la sécheresse des sols - déjà prononcée depuis de longues semaines - devrait atteindre de nouveaux extrêmes dans plusieurs régions comme le montre la modélisation ci-dessous, valable pour samedi 18 juin 2022.

 

Modélisation de l'indice de sécheresse en surface pour le samedi 18 juin 2022 - via windy.com

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don