12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Premiers orages printaniers de la saison dans les prochains jours

vendredi 10 avril 2020

Une situation propice se met en place :

Le temps est caractérisé par la douceur depuis quelques jours sur le pays avec des températures dignes d’une fin de printemps. De nombreux records journaliers de températures ont été battus tout comme des durées d’ensoleillement, notamment sur la moitié Nord. Par exemple, du 21/03 au 09/04, le soleil n’avait jamais autant brillé sur les villes suivantes :

Luxeuil : 207h (Précédent record : 177h en 2002)

Mâcon : 202h (Précédent record : 180h en 2011)

Dijon : 201h (Précédent record 178h en 1949)

Cependant ce beau temps ne pouvait pas durer indéfiniment, un risque d’orage de plus en plus important va se développer dans les prochains jours sur le pays.

Une goutte froide va en effet glisser ce week-end des îles Britanniques à la Péninsule Ibérique, apportant un air sensiblement plus froid en altitude sur la France. Cette masse dépressionnaire va ensuite s’isoler sur l’Espagne dans le courant de la semaine prochaine.

Image d'illustration pour Premiers orages printaniers de la saison dans les prochains jours

Animation des géopotentiels à 500 hPa sur l’Europe du 10/04 au 17/04 – Modèle GFS via WX CHARTS

 

Ceci devrait déjà fournir les premiers ingrédients favorables au développement d’orages. On sait effectivement que l’instabilité de l’atmosphère se développe avec une différence de température en fonction de l’altitude (gradient thermique).

L’air doux, encore très présent près du sol dans les prochains jours est en effet moins dense et a tendance à s’élever. Celui-ci rencontre ensuite de l’air plus frais en altitude, ce qui engendre une condensation des gouttes d’eau dans l’atmosphère et la formation d’un cumulus. Si le gradient thermique persiste, le nuage continue de s’élever jusqu’à la tropopause et un orage fini par se former.

Image d'illustration pour Premiers orages printaniers de la saison dans les prochains jours

Schéma de formation d'un orage tiré de l'ouvrage Météo-Extreme - Guillaume Sechet

 

En plus de cette différence de température, l’anticyclone devrait peu à peu s’éloigner vers l’Est et le Nord de l’Europe, laissant un air plus dépressionnaire sur la France à nouveau plus favorable au développement d’orages.

 

Différentes régions touchées :

Si ce Vendredi le risque orageux est seulement cantonné près des Pyrénées, celui-ci va peu à peu s’étendre au reste du pays dans les prochains jours.

Pour mieux appréhender ces premiers orages printaniers de la saison, nous vous proposons des cartes des risques orageux envisagés jusqu’en milieu de semaine.

Image d'illustration pour Premiers orages printaniers de la saison dans les prochains jours

Risques orageux sur la France pour les 11 et 12 Avril - Météo-Villes

 

Samedi le risque d'orage s’étend un peu plus sur le Sud-Ouest du pays avec une instabilité plus prononcée remontant d’Espagne. Des orages pourront se former l’après-midi sur les reliefs et déborder vers les plaines de l’intérieur du Gers et des Landes en soirée. Ceux-ci présenteront des intensités modérées avec de fortes pluies, localement de la grêle et une bonne activité électrique.

Dans le même temps des averses plus locales et parfois orageuses pourront se former de la Bretagne au Centre de la France ainsi que sur le Jura.

Dimanche les orages se font encore un peu plus nombreux et organisés en seconde partie de journée des Pyrénées aux plaines du Sud-Ouest. Là encore, un risque de fortes averses parfois mêlées de grêle et une activité électrique assez marquée pour la saison pourra être observée.

Au Nord de la Seine, à la faveur de zones de convergences entre brises de terre et vent marin d’autres orages parfois modérés sont envisagés en cours d’après-midi avec le même type de phénomènes que dans le Sud-Ouest. Sur le reste des zones à risque, des averses orageuses plus éparses sont attendues.

 

 

Image d'illustration pour Premiers orages printaniers de la saison dans les prochains jours

Risques orageux sur la France pour les 13 et 14 Avril - Météo-Villes

 

Lundi le risque orageux s’étend un peu plus dans le Nord avec l’arrivée de l’air plus froid en altitude par le Nord, à nouveau un risque orageux modéré plus étendu du Centre-Ouest au Nord-Est en passant par l’île de France et le Centre. Les orages pourront se montrer par endroit assez organisés pour ce jour avec de très fortes averses et de la grêle.

Mardi 14, la dépression devrait s’isoler sur l’Espagne alors qu’une petite poussée anticyclonique sera observée sur la moitié Nord. C’est cette fois-ci sur le Sud de la France que le risque orageux est présent et notamment sur le Sud-Ouest du pays où l’instabilité pourrait être plus marquée avec de possibles orages assez actifs.

Près de la Méditerranée, des pluies fortes pourront remonter de la mer et se montrer parfois orageuses, une situation qu’il conviendra de confirmer.

Image d'illustration pour Premiers orages printaniers de la saison dans les prochains jours

Orage printanier sur le Gard en 2018 - Photographie via Facebook : Tristan Bergen - Photographies

 

Pour la suite de la semaine, l’instabilité semble perdurer et à nouveau s’étendre vers le Nord. Les modélisations suggèrent également des orages plus étendus à la majeure partie du pays.

Un temps typiquement printanier avec des températures restant assez douces pour la saison, des matinées assez peu nuageuses et des orages qui s’organisent en cours d’après-midi avant de balayer de nombreuses régions.

Nous surveillerons le placement de plusieurs creux dépressionnaires près de l’Espagne induisant un risque de très fortes précipitations orageuses près de la Méditerranée en seconde partie de semaine, une situation qu’il conviendra de confirmer dans les prochains jours.

 

Un début précoce de la saison orageuse :

Les orages sont habituels au printemps mais généralement ceux-ci se généralisent plutôt à partir du mois de Mai avec les premières dégradations orageuses organisées sur le pays. Ceci est généralement causé par le conflit entre des températures devenant assez chaudes au sol durant le mois de Mai et la circulation de masses d’air froides en altitude.

Néanmoins des dégradations orageuses assez fortes peuvent déjà se produire durant le mois d’Avril comme ce fut le cas dans le passé.

Le 2 Avril 2019, les premiers orages organisés de masse d’air chaude frappent la France en apportant une activité électrique notable pour la saison, notamment de la région Parisienne au Bénélux, de fortes rafales de vent ont été relevés avec par exemple 113km/h à Chouilly.

Image d'illustration pour Premiers orages printaniers de la saison dans les prochains jours

Nombreux impacts de foudre sur la France le 2 Avril 2019 - via Keraunos.org

Début Avril 2018, la saison orageuse commence de façon très précoce avec de nombreuses dégradations orageuses organisées à partir de la fin du mois de Mars. Les orages sont quasiment quotidiens pendant plusieurs jours avec des intensités parfois fortes, notamment du Sud-Ouest au Nord du pays. 

Le 16 Avril 2016, une vague orageuse virulente pour la saison touche le Sud-Ouest avec des orages de grêle étendus. Quelques dégâts sont signalés avec des grelons localement supérieurs à 3-4cm de diamètre.

Image d'illustration pour Premiers orages printaniers de la saison dans les prochains jours

Grêle de gros diamètre à Muret (31) le 16/04/2016 – Via Twitter @GaetanHeymes

 

Le 25 Avril 2014, de forts orages de grêle touchent la moitié Nord du pays et notamment le Calvados avec de très forts cumuls locaux et des accumulations de grêle localement impressionnantes.

Image d'illustration pour Premiers orages printaniers de la saison dans les prochains jours

Accumulations très importantes de grêle à Bonnebosq le 25/04/2014 – Photo via Ouest-France

 

Vous l’aurez compris, les vagues orageuses ne sont pas exceptionnelles durant le mois d’Avril, cependant la période orageuse que nous allons connaître semble s’inscrire dans la durée et perdurer pendant plus d'une semaine, ce qui est plus rare.

La situation devrait en effet se bloquer en altitude avec goutte froide ancrée sur l’Espagne et se retrouvant entre deux anticyclones, l’un situé sur l’Atlantique et l’autre situé sur l’Est de l’Europe. La France se situerait ainsi entre air plus frais en altitude et encore assez doux en basses couche à l’avant de cette zone dépressionnaire, les ingrédients parfaits pour des dégradations orageuses successives et parfois actives.

L’occasion de profiter de ce confinement pour observer l’orage derrière votre fenêtre !

Image d'illustration pour Premiers orages printaniers de la saison dans les prochains jours