12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Qu'est-ce que l'été indien et existe-t-il en France ?

samedi 7 novembre 2020

L'été indien s'observe traditionnellement durant les mois d'octobre et de novembre sur le continent nord-américain. Comment définir ce phénomène et existe-t-il aussi en France ?

 

L'été indien : définition

 

On parle d'été indien ou d'été des indiens durant la saison automnale lorsque les températures grimpent sensiblement sur le continent nord-américain.

 

Schéma de la situation propice à l'observation de l'été indien - via Météo Média

 

L'expression "été indien" (ou "été des indiens" au Québec) est apparue à la fin du 18ème siècle en Pennsylvanie dans le nord-est des États-Unis. Elle correspond à une période de temps clément et très doux au cours de la saison automnale (mois d'octobre ou de novembre), survenant généralement après les premières gelées et/ou les premières neiges.

 

L'été indien est typique du climat de l'Amérique du Nord. En effet, quand les premières vagues d'air froid plongent sur l'ouest et le centre du continent nord-américain, l'air très doux à chaud est propulsé par effet de vases communicants vers le nord-est des États-Unis et l'est du Canada, entraînant d'impressionnants redoux automnaux.

 

Températures requises pour parler d'été indien dans le sud du Québec - via Météo Média

 

Plus concrètement, il faut que les températures dépassent sensiblement les normales de saison durant plusieurs jours consécutifs pour parler d'été indien au cours de la saison automnale. Dans le sud du Québec, le terme est utilisé lorsque les températures atteignent ou dépassent les 17°C à la mi-octobre ou les 15°C au début du mois de novembre.

 

 

Un été indien en cours au Québec

 

Après avoir connu ses premières neiges la semaine dernière, le Québec fait désormais face à un impressionnant épisode d'été indien.

 

Anomalie de la masse d'air en Amérique du Nord du 7 au 12 novembre 2020 - via tropicaltidbits.com

 

À l'heure actuelle, l'été indien est dans toutes les bouches sur le nord-est du continent américain. On assiste à une coulée froide sur tout l'ouest des États-Unis, responsable de la remonté d'un air remarquablement doux sur l'est du pays et sur la partie orientale du Canada. L'animation ci-dessus témoigne d'anomalies atteignant +10 à +15°C sur une période de 5 à 7 jours - un véritable cas d'école d'été indien !

 

Prévisions météo à Montréal du samedi 7 au mercredi 11 novembre 2020 - via TVA

 

Depuis jeudi, le Québec connaît un important épisode d'été indien. 48 heures après s'être réveillé sous une fin pellicule de neige, la ville de Montréal a dépassé la barre des 20°C jeudi 5 novembre ! L'été indien va se poursuivre ce week-end ainsi qu'au cours de la première partie de la semaine prochaine avec un temps lumineux et des températures qui pourraient culminer à 21°C mardi 10 novembre !

 

 

Peut-on parler d'été indien en France ?

 

Avec l'américanisation de notre langage, de nombreux journalistes emploient le terme d'été indien en France. Est-il vraiment approprié sur le continent européen ?

 

Masse d'air à échelle continentale ce samedi 7 novembre 2020 - via meteociel.fr

 

Ce week-end, un talweg plonge sur l'Atlantique en entraînant avec lui de l'air froid. À l'avant de ce dernier, c'est une masse d'air très doux qui remonte sur une bonne partie de l'Europe avec la France en ligne de mire. Nous retrouvons ainsi des températures sensiblement supérieures aux normales après avoir connu une première partie de semaine très fraîche et marquée par de petites gelées matinales. On pourrait alors être tenté de parler d'été indien...

 

Évolution des températures à Montréal du 3 au 6 novembre 2020 - via infoclimat.fr

 

Si la tentation d'évoquer un été indien en France est grande lorsque la douceur règne en automne, le phénomène est tout de même nettement moins prononcé que sur le continent nord-américain. En effet, les mers et océans qui nous entourent contribuent à atténuer sensiblement les masses d'air froid qui nous atteignent à cette saison. L'ampleur des redoux qui suivent une période fraîche est donc moins importante.

 

Comme l'illustre le graphique ci-dessus, les températures ne dépassaient pas 1,5°C au meilleur de la journée à Montréal mardi dernier. Seulement 48 heures plus tard, le thermomètre affichait 20,6°C - soit une hausse de 19°C en l'espace de 2 jours ! Ces hausses très importantes sont typiques de l'été indien. Pendant ce temps, Paris passe d'une maximale de 12°C mardi à 17°C ce week-end. Le contraste est nettement moins impressionnant - raison pour laquelle le terme "été indien" est moins approprié par chez nous.