12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Vers l'arrivée de l'hiver avec du froid dès le début du mois de décembre ?

mercredi 23 novembre 2022

 

Alors que l'hiver météorologique débute dans une semaine, les scénarios envisageant un refroidissement sur l'Europe dès début décembre se multiplient. Quelles sont les dernières projections ?

 

 

Vers un blocage scandinave

 

La configuration générale devrait radicalement changer en cette fin novembre 2022. Alors que nous restons sous l'influence d'un courant océanique piloté par des basses pressions entre l'Atlantique-nord et les Îles Britanniques, les hautes pressions vont regonfler au-dessus de l'Espagne puis de la France d'ici ce week-end des 26 et 27 novembre. La semaine prochaine, le champ de pressions devrait nettement se renforcer sur le nord de l'Europe, entre l'Islande et la Russie. Un blocage anticyclonique scandinave pourrait alors se mettre en place début décembre.

 

Anomalies de pressions (bleu = dépressionnaire, orange/rouge = anticyclonique) du 23 novembre au 4 décembre 2022 - via wxcharts.com

 

 

 

Les modélisations hebdomadaires du modèle européen ne s'y trompent pas. Elles envisagent la mise en place d'une imposante anomalie de hautes pressions de la France à la Russie en passant par la Scandinavie pour la semaine du 28 novembre au 4 décembre 2022. Si l'anticyclone venait à se positionner sur le nord-est du continent, le flux pourrait devenir continental sur une bonne partie de l'Europe, jusqu'en France. Dans cette configuration, notre territoire serait exposé à un temps plus froid dès le début du mois de décembre.

 

Anomalies de pressions pour la semaine du 28 novembre au 4 décembre 2022 - carte ECMWF

 

 

 

 

Des incertitudes encore notables

 

Si la mise en place d'un blocage anticyclonique sur la Scandinavie et l'ouest de la Russie est plus que probable, ses conséquences sur la France sont encore soumises à d'importantes incertitudes. Les diagrammes des différents scénarios permettent d'y voir plus clair. On constate le maintien d'une certaine fraîcheur jusqu'à la fin de la semaine avant qu'un refroidissement modéré ne survienne en début de semaine prochaine (les 28 et 29 novembre) avec une fiabilité très correcte. En revanche, les scénarios se dispersent dès les premiers jours de décembre 2022, certains s'enfonçant vers un froid plus net et hivernal tandis que d'autres se radoucissent quelque peu...

 

Différents scénarios du modèle américain pour Paris du 23 novembre au 9 décembre 2022 - via meteociel.fr

 

 

 

Les incertitudes viennent de la puissance et de la localisation exactes de la cellule anticyclonique mais aussi et surtout d'une potentielle activité dépressionnaire en Méditerranée, classique lors des blocages scandinaves. Le modèle européen du matin modélisait une dépression au sud de l'Italie et un blocage anticyclonique solidement ancré entre les Îles Britanniques et la Russie, pilotant un flux d'est à nord-est froid sur la France. Dans ce scénario, les températures diurnes plafonneraient entre 4 et 7°C seulement sur les 3/4 de la France début décembre.

 

Projection du modèle européen du 23/11/22 à 00h pour le vendredi 2 décembre 2022 - via meteociel.fr

 

 

 

Du côté du modèle américain de l'après-midi, on retrouve également un blocage anticyclonique ancré entre les Îles Britanniques et la Russie d'ici début décembre. Cependant, l'instabilité serait bien moins prononcée en Méditerranée, si bien que le flux continental drainerait un peu moins d'air froid, notamment dans le sud du pays. Nous aurions tout de même des valeurs hivernales, surtout en allant vers le nord et l'est de la France.

 

Projection du modèle américain du 23/11/22 à 12h pour le vendredi 2 décembre 2022 - via meteociel.fr

 

 

 

Les incertitudes sont illustrées par les grandes divergences entre les scénarios. Sur ce même modèle américain 12 heures plus tôt, l'anticyclone remontait moins vers le nord, si bien qu'il formait une barrière entre les Açores et le continent européen. Le flux continental était bien moins évident dans ce scénario avec des températures simplement fraîches, voire même assez douces en allant vers l'océan avec la proximité d'un flux de secteur sud-ouest.

 

Projection du modèle américain du 23/11/22 à 00h pour le vendredi 2 décembre 2022 - via meteociel.fr

 

 

 

Comme nous l'avons vu plus haut, il existe encore d'importantes divergences sur l'ampleur du refroidissement en France. Quoiqu'il en soit, le scénario médian envisage pour le moment un refroidissement d'ordre classique pour la saison. Il n'est pour l'instant aucunement question d'une vague de froid puisque les masses d'air les plus froides ne sont pas modélisées sur la France. La grosse inconnue réside dans l'activité dépressionnaire méditerranéenne, or la présence de ces basses pressions jouera un rôle capital pour drainer (ou non) l'air froid vers notre pays.

 

Modélisation de la masse d'air à 1500m du 27 novembre au 6 décembre 2022 - via wcharts.com

 

 

Pour l'heure, il est important d'avoir l'humilité de reconnaître qu'il est trop tôt pour en dire plus sur le froid, et encore moins sur d'éventuelles précipitations neigeuses. Nous savons cependant qu'un blocage anticyclonique scandinave ouvre la porte à l'arrivée du froid sur la France mais aussi à un temps potentiellement agité en Méditerranée. Affaire à suivre...

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don