Menu
12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Almanach du 22 juin

1951

La fin du printemps et l'été 1951 sont catastrophiques - la pluie et la fraîcheur n'en finissent pas. Les 15 et 16 juin, de violents orages éclatent un peu partout - ils provoquent des inondations notamment en Haute-Loire et dans Paris. Du 22 au 30 juin, on se croirait en automne et il ne fait pas plus de 14° sur les côtes de la Manche - la température descend même à 1° à Mont-de-Marsan - des inondations se produisent dans tout le nord-est du pays.

Records quotidiens pour de nombreuses villes françaises >>

Photo : Les inondations dans l'Aube

  • Matinées très fraîches dans le Nord et le Nord-est avec 3,6°C à Reims et 3,8°C à Beauvais

  • 38,3°C à Toulouse (31) ! AU terme de cette longue et intense vague de chaleur qui touche toute la France du 9 au 24 juin, la surmortalité est estimée à 580 décès.

  • Première très fortes chaleurs dans le Sud-ouest (températures supérieures à 35°C)

  • Vague de chaleur sur le sud-est

  • Sécheresse dans plus de 30 départements

  • Canicule avec 38° à Nîmes

  • Canicule dans les Bouches-du-Rhône

  • Forts orages dans la région Nîmoise

  • Très frais

  • Début d'une période de canicule

  • Très frais au Nord

  • Temps pourri

  • Chaleur

  • Très chaud, 33° sur Paris

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don