12 résultats
Chargement

Chaleur marquée sur le pays pour la fin du mois de Juin

vendredi 19 juin 2020

 

Après une première quinzaine de Juin particulièrement fraîche et perturbée le changement de temps est en vue sur la France. La goutte froide Nadine nous ayant concerné depuis bon nombre de jours s’évacue et est reprise par le flux perturbé circulant sur l’Atlantique Nord entre les îles britanniques et l’Islande. A l’avant le flux s’oriente rapidement au Sud-Ouest alors que la pression augmente sur la France. 

 

Schéma de la situation atmopshérique se mettant en place sur l'Ouest de l'Europe ce week-end - Modèle arpège via météociel.fr

 

Une masse d’air bien plus chaude se met en place en altitude sous un temps devenant de plus en plus ensoleillé.

 

Schéma des températures en altitude (850 hPa soit environ 1200m) pour le Lundi 22 Juin - Modèle arpège via météociel.fr

 

 

Une chaleur s’accentuant au fil des jours :

 

Dès Lundi les températures vont retrouver des valeurs de saison sur la majorité du pays avec les 25°C souvent dépassés au Nord comme au Sud. Près de la méditerranée, les valeurs s’annoncent déjà estivales avec parfois plus de 30°C dans l’intérieur de la Provence et du Languedoc.

 

Cette chaleur va s’accentuer le lendemain, les 25°C devraient être largement dépassés sur la moitié Nord avec parfois 30°C sur les pays de la Loire, plus localement sur la région Parisienne et le Nord-Est. Dans le Sud, les chaleurs deviennent fortes, notamment dans le Sud de la vallée du Rhône avec quelques pointes supérieures à 33-34°C déjà envisageables.

 

Cartes des températures maximales envisagées sur la France les Lundi 22 et Mardi 23 Juin - Via WeatherOnline

 

A partir de Mercredi les températures deviennent vraiment chaudes, à tel point que seule la Bretagne et les côtes de la Manche garderaient des températures autour des 20°C. Ailleurs, les 30°C seront monnaie-courante au Nord comme au Sud, parfois plus de 31 voire 32°C, notamment sur les pays de la Loire, la Beauce et la région parisienne. Les 35°C pourraient déjà être atteints voire dépassés en basse vallée du Rhône et en provence.

 

Jeudi la chaleur persiste et s’accentue encore quelque peu. Là encore les 30°C devraient être souvent dépassés dans le moitié Nord, localement 32 voire 33°C (33°C envisagés sur Paris pour ce jour). Là encore, les 35°C sont atteignables dans l’intérieur de la Provence mais également plus localement dans les plaines du Sud-Ouest, des pointes à 37 voire 38°C sont possibles dans ces zones.

 

>> Ceci devrait marquer les premières fortes chaleurs durables et étendues de l’année sur le pays.

 

Cartes des températures maximales envisagées sur la France les Mercredi 24 et Jeudi 25 Juin - Via WeatherOnline

 

Outre les températures maximales très élevées, les nuits s’annoncent par endroit chaudes, notamment en milieu de semaine. Les thermomètres ne devraient pas descendre en-dessous de 16-18°C sur la majorité des plaines du Sud de la France et du Centre-Ouest du pays à la région parisienne.

 

L’îlot de chaleur urbain pourrait provoquer les premières nuits tropicales sur Paris avec des thermomètres restant au-dessus de 20°C. Les littoraux méditerranéens, notamment la Côte d’Azur et le Languedoc pourraient également observer des températures minimales supérieures à 20°C en milieu de semaine.

 

Cartes des températures minimales envisagées sur la France les Mercredi 24 et Jeudi 25 Juin - Via WeatherOnline

 

Cette chaleur devrait perdurer au moins jusqu’au week-end avec une masse d’air toujours très chaude remontant du Sud-Ouest à l’avant de la zone dépressionnaire stagnant sur l’Atlantique.

 

Animation des anomalies de températures à 850 hPa sur la semaine du 22 au 28 Juin - via WX CHARTS

 

Une chaleur sous le soleil :

 

Après un printemps dominé par le soleil sur la majorité du pays et notamment le Nord, la première quinzaine de juin s’est montrée bien plus perturbée et nuageuse. Les précipitations se sont montrées fréquentes et parfois fortes , notamment au Sud et à l’Est. Certaines stations du Sud-Est du pays ont d’ailleurs reçu en quinze jours plus de pluie que sur tout un été avec par exemple :

 

  • Mont Aigoual (30) : 324.4mm du 1er au 15 Juin (moyenne de 208.9mm en été)
  • Cannes (06) : 109.9mm du 1er au 15 Juin (moyenne de 72.1mm de Juin à Août)
  • Bastia (2B) : 96.7mm du 1er au 15 Juin (moyenne de 74.5mm en été)

 

Seules les régions du Nord de la Loire ont reçu des précipitations déficitaires aux normales durant cette période, le reste du pays fut bien plus humide.

 

Carte des anomalies de précipitations sur la France du 1er au 15 Juin - via Météo-France

 

Cette tendance va de nouveau s’inverser avec l’anticyclone s’affirmant de plus en plus sur le pays. Après les nuages et les averses de cette semaine, le soleil va de nouveau s’imposer dès la fin du week-end sur la majorité de la France.

 

Paris devrait renouer avec le ciel bleu et la chaleur pendant plusieurs jours la semaine prochaine - Via sortiraparis.com

 

A partir de Lundi, les journées s’annoncent dégagées avec un ressenti très estival, seuls les reliefs du Sud du pays (notamment les Alpes) devraient observer une instabilité de plus en plus présente par évolution diurne, chose classique en cette saison.

Orage fort s'avançant sur les Alpes-du-Sud le 16 Juin dernier - Via Facebook : Tristan Bergen - Photographies

 

Les plages devraient également être occupées avec ce soleil et cette chaleur, la température de la mer devrait en effet gagner plusieurs degrés en l'absence de vent et de temps perturbé. Si celle-ci est encore un peu fraîche sur la côte Atlantique pour la période, le constat devrait être tout autre à la fin du mois de Juin. 

Température de la mer sur le territoire français le Jeudi 18 Juin - Via météociel.fr

 

La chaleur va-t-elle s’imposer ?

 

La suite est cependant plus incertaine avec une zone de basses pressions pouvant s’écouler peu à peu par l’Atlantique en fin de semaine.  Celle-ci pourrait apporter une baisse sensible des températures et un retour de l’instabilité (conflit entre air océanique plus frais et humide et air chaud) sur une grande partie du pays.

 

Schéma de la situation atmosphérique envisagée en fin de semaine prochaine - Modèle GFS via météociel.fr

 

La tendance reste néanmoins incertaine et demandera d’être confirmée dans les prochains jours, l’anticyclone pourrait en effet de nouveau s’imposer pour le début du mois de Juillet avec une chaleur persistante et une instabilité plus localisée.