12 résultats
Chargement

Début de la saison la plus propice aux tornades en France :

jeudi 2 juin 2022

 

Tornade en Charente-Maritime le 16 septembre 2015 - Axel Guibourg

 

Les tornades en France :

 

La tornade est un tourbillon de vent violent se formant en général sous un nuage d'orage (le cumulonimbus) lorsque des vents de directions opposées se rencontrent entre le sol et une altitude comprise entre 2000 et 3000m. Dans un premier temps, de l'air froid descend du nuage d'orage puis rencontre l'air chaud remontant à l'avant de celui-ci (ascendant associé à l'instabilité) avant de venir s'enrouler autour due celui-ci.

 

Quand les conditions sont réunies, une puissante colonne d'air rotatif se forme avec des vents pouvant dépasser la vitesse de ceux d'un ouragan mais dans un périmètre bien plus restreint (de quelques mètres à 2/3km de diamètre). C'est en effet le phénomène qui engendre les vents les plus violents de la planète, pouvant atteindre les 450-500km/h.

 

Schéma du mécanisme de formation d'une tornade – Tiré du livre METEO EXTREME page 140

 

Si une tornade peut se former sous n'importe quel type d'orage ou presque, celles-ci sont bien plus fréquemment observées sous des orages de nature supercellulaire (orages présentant un courant ascendant rotatif). C'est d'ailleurs sous ce type d'orage que les tornades les plus fortes sont généralement observées.

 

Schéma d'un orage supercellulaire producteur d'une tornade – Infometeo.be

 

 

Leur intensité est classée suivant l'échelle de Fujita, comprenant 6 catégories allant de F0 à F5. Si une tornade F0 ne provoque en général que des dégâts légers (branches cassées, tuiles envolées,...) les tornades d'intensité F5 peuvent en revanche raser complètement une habitation en dur jusqu'à ses fondations.

 

Echelle de Fujita permettant de classer l'intensité des tornades – Tiré du livre METEO EXTREME page 141

 

 

Contrairement à une idée reçue assez répandue, les tornades surviennent chaque année sur notre territoire même si leur nombre est bien moins élevé que dans la fameuse Tornado Alley aux États-Unis. On observe en moyenne entre 40 et 50 tornades par an sur le sol français avec des régions plus régulièrement touchées que d'autres et environ 700 cas ont pu être recensés depuis 1680.

 

Répartition des tornades en France entre 1680 et 2018Keraunos.org

 

 

D'après la carte précédente, il est possible de remarquer que certaines zones sont plus régulièrement touchées que d'autres, à savoir les régions s'étirant du Poitou-Charentes au Nord en passant par les Pays-de-la-Loire, la Bretagne et la Normandie et les abords de la Méditerranée.

 

Carte du nombre de tornades recensées par département depuis 1680 Keraunos.org

 

Sur ces régions, la fréquence d’occurrence de ces phénomènes se montre plus importante que sur le reste du pays, notamment en raison de conditions topographiques et climatiques plus favorables à leur formation. C'est dans le département du Var que le plus grand nombre de tornades a pu être recensé avec 44 cas depuis 1680, suivi par le Nord (43) puis l'Hérault (36).

 

 

Ces tornades restent en général d'une intensité faible à très faible (F0 ou F1) et les phénomènes de plus forte intensité se montrent bien plus rares. En effet, près de 95% des cas de tornades entrent dans les catégories F0/F1, près de 5% dans les catégories F2/F3 et 0,2% dans les catégories F4/F5.

 

Tornade F1 à Toulouse le 29 avril 2012 – Alain Cabanie

 

 

Fin mai/début juin : Début de la saison la plus propice aux tornades en France

 

 

Avec l'arrivée de la chaleur estivale, la saison des orages atteint en général un pic entre mai et septembre sur la France grâce à des conditions bien plus propices à leur formation. Ainsi, les orages se montrent en moyenne 6 fois plus fréquents en juin qu'en mars à Lyon, 4 fois plus à Paris.

 


Évolution du nombre de jours d'orages au fil d'une année sur 6 communes françaises – Météo-Villes

 

 

Sachant qu'une tornade se forme le plus généralement sous un nuage d'orage, plus le risque d'orage sera récurrent, plus le nombre de tornade le sera également. Ainsi, la saison chaude (mai à octobre) observe plus de deux tiers des cas de tornades sur le territoire français, coïncidant donc avec la période la plus orageuse en France.

 

Répartition mensuelle et saisonnière des tornades en FranceKeraunos.org

 

 

On note par ailleurs une nette augmentation du nombre de tornades recensées entre avril et mai, le mois de juin est ensuite l'un des mois les plus propices à l’occurrence du phénomène (3ème place après août et octobre). Celles-ci interviennent également le plus régulièrement en fin de journée entre 15 et 18h, ce qui correspond aux heures les plus chaudes et donc les plus instables de la journée.

 

 

Tornade à Retonfey (Moselle) le 7 juin 2012 vers 17h15 – Erwin Klein

 

 

Ainsi, c'est donc à la fin du printemps que le nombre de tornades augmente le plus sensiblement sur la France avec un premier pic d’occurrence du phénomène entre la fin mai et le mois de juin. Si un petit fléchissement est observé en juillet ( les conflits de masses d’air sont en effet moins importants durant cette période), la fin de l'été et le début de l'automne marquent également une seconde période propice à leur formation sur notre territoire.

 

 

Les tornades marquantes du passé en France :

 

Les tornades marquantes du mois de juin :

 

18 juin 1897 :

Une tornade de forte intensité (F3) parcourt 21 kilomètres sur le Nord de l'agglomération parisienne entre Bois-Colombes, Asnières-sur-Seine, Saint-Ouen et Saint-Denis. Celle-ci provoque de très importants dégâts sur son passage et engendre la mort de plusieurs personnes.


Dégâts suite à la tornade du 18 juin 1897 – J. Guillaume, G. Barbé


 

16 juin 1908 :

Une tornade traverse Vitry-sur-Seine puis Alfortville, Charenton, Créteil, Joinville, Vincennes et Montreuil. Le bois de Vincennes est fortement touché.

 

9 juin 1926 :

Une tornade de forte intensité (F3) traverse plusieurs communes des Yvelines, notamment près de Gressey avec de très nombreux dégâts à la clefs. Plusieurs habitations en pierre sont presque totalement détruites et un véhicule léger aurait été projeté sur presque 200 mètres, survolant lors de sa course.


Habitations rasées suite au passage de la tornade de Gressey (78) le 9 juin 1926Keraunos.org


 

9 juin 1935 :

50 hectares de forêt sont détruits près de Loray dans le Doubs par une tornade de forte intensité (F3). La zone sinistrée s’étend sur 1,2 km de large et 2,4 km de long.

 


23, 24 et 25 juin 1967 :

Un outbreak de tornades frappe le Nord-Pas-de-Calais, la Belgique et les Pays-Bas durant 3 journées consécutives. Deux violentes tornades ravagent les régions de Pommereil dans le Nord (intensité F4) et Palluel dans le Pas-de-Calais (intensité F5) durant la journée du 24 juin. La tornade de Palluel fut la tornade la plus puissante jamais observée en France, rasant plusieurs maisons de pierre, projetant des véhicules sur plusieurs dizaines de mètres, blessant plusieurs centaines de personnes et causant 6 victimes.

 



Maison rasée après le passage de la tornade F5 de Palluel – Mr et Mme Varlet via Keraunos.org


 

Au total, 8 tornades sont observées sur l'Ouest de l'Europe durant cet outbreak exceptionnel, le plus important du 20ème siècle en Europe, dont 4 en France et 15 victimes sont recensées sur l'Ouest entre la France, la Belgique et les Pays-Bas.


Tornades recensées durant l'outbreak de juin 1967 en Europe – essl.org


 

21 juin 2012 :


Deux tornades sont observées en fin de journée entre la Marne et le Pas-de-Calais. Toutes deux d'intensité faible (F1), elles provoquent quelques dégâts près de Reims (51) et Isbergues (62).

 



La tornade de Reims en fin d'après-midi du 21 juin 2012Keraunos.org


 

19 juin 2013 :

Au sein d'un puissant orage supercellulaire, une tornade de forte intensité (F3) se forme sur la commune d'Etrochey (21) en fin d'après-midi en provoquant des dégâts parfois importants aux infrastructures de la région. Si aucune victime n'est à déclarer, il est important de noter que cette tornade fut complètement invisible car se produisant en plein cœur des précipitations intenses accompagnant l'orage.


 

19 juin 2021 :

En début d'après-midi du 19 juin, une importante dégradation orageuse concerne le Nord de la France. Dans l'après-midi, un orage supercellulaire à longue durée de vie provoque la formation de plusieurs tornades entre l'Indre-et-Loire et l'île de France. La commune de Saint-Nicolas-de-Bourgueil est la plus durement touchée par une tornade d'intensité F2, provoquant de nombreux dégâts et arrachant notamment le toit du clocher de la commune.


La tornade de Saint-Nicolas-de-Bourgueil le 19 juin 2021 – Anthony Pantaléon


 

D'autres tourbillons de plus faible intensité seront photographie au passage du même orage dans les heures qui suivirent entre la Beauce et l'Île-de-France.


 

D'autres cas de tornades marquantes par le passé :

10 septembre 1896 :

En milieu d'après-midi, une tornade d'assez forte intensité (F2) se forme en plein cœur de Paris dans un environnement entièrement urbanisé. Le tourbillon traverse plusieurs arrondissements en passant par l’île de la Cité et la place du Châtelet, la place de la République et l’hôpital Saint-Louis (6 km de long sur 300 m de large), provoquant des dégâts très importants et la mort de 5 personnes. Outre les dégâts associés, une chute de pression très impressionnante de 8 hPa en moins d'une minute sera enregistrée à la station de la tour Saint-Jacques lors du passage de la tornade, un record.


 

18 mai 1960 :

Une tornade de forte intensité (F3) parcourt environ 5km en Haute-Garonne, détruisant entièrement plusieurs habitations et infrastructures, notamment la chapelle de Noïc dont les ruines sont encore visibles aujourd'hui.

 


La chapelle de Noïc après le passage de la tornade – Jean Dessens – Google

 

17 août 1986 :

En fin de journée, une tornade meurtrière de forte intensité (F3) ravage la commune de la Charité-sur-Loire, faisant l'objet d'une médiatisation très importante. Outre des dégâts très importants, la tornade provoque la mort d'une personne et engendre également plus d'une trentaine de blessés.


Dégâts suite au passage de la tornade de la Charité-sur-Loire en août 1986 – Météo-Villes

 

3 août 2008 :

En fin de journée du 3 août 2008, une tornade de très forte intensité (F4) ravage plusieurs communes du Val-de-Sambre dans le Nord. Les dégâts sont particulièrement importants et au moins 3 victimes sont à déplorer.

Dégâts suite au passage de la tornade d'Hautmont le 3 août 2008 – La Voix du Nord

 

Cette tornade fut la plus puissante à avoir touché la France au 21ème siècle et fut l'une des plus documentées de l'histoire de notre pays. Depuis celle-ci, aucune autre tornade de cette intensité n'a été observée en France.

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don