12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Inondations à New-York, orages sur le Sud de l'Europe, l'actualité météo dans le monde au début du mois de septembre 2021

lundi 6 septembre 2021

Europe :

 

Le temps s'est montré très instable sur une partie de l'Europe entre la fin du mois d'août et le début du mois de septembre avec la survenue de violents orages entre l'Espagne et l'Italie notamment. En Espagne, les orages se sont montrés particulièrement récurrents durant cette période en provoquant notamment des chutes de grêle, de fortes rafales de vent et quelques inondations locales.

 

Violent orage lointain sur l'Est de l'Espagne le 29 août 2021 – José Antonio

 

 

C'est néanmoins sur la Catalogne que les éléments se sont le plus déchaînés en journée du 1er septembre. En marge d'un petit minimum d'altitude circulant sur le pays, un violent orage stationnaire a concerné la région d'Alcanar, déversant plus de 200mm de précipitations en 2h dont une valeur impressionnante de plus de 70mm en 30 minutes.

 

Dégâts suite aux inondations destructrices à Alcanar le 1er septembre 2021 – linfo.re

 

 

Bien heureusement, ces inondations n'ont pas engendré de victimes mais les dégâts sont particulièrement nombreux sur cette petite commune balnéaire.

 

L'Italie fut également concernée durant cette période par une série d'orages parfois forts. De nombreuses trombes marines ont été observées sous ceux-ci sur les littoraux du Nord du pays, notamment entre le Golfe de Gênes et la côte toscane.

 

Trombe marine au petit matin du 31 août 2021 sous une cellule orageuse isolée – Alberto Scarampi

 

Ailleurs, un puissant anticyclone a garanti un temps globalement calme sur une large partie du Nord du continent. Plusieurs records nationaux mensuels de haute pression atmosphérique sont d'ailleurs tombés le 31 août, comme au Royaum-Uni avec 1038hPa relevés à Stornoway (battant le précédent record de 1037,4 hPa à Kirkwall Orkney le 25 août 1968) ou encore en Islande avec 1036 hPa à Önundarhorn (battant les 1034.8 à Grímsey le 13 août 1964)

 

Pressions atmosphériques et isobares sur le Nord de l'Europe le 31 août 2021 – via wetter3.de

 

 

Sous les hautes pressions, la chaleur fut parfois marquée sur les pays scandinaves au début du mois de septembre. Jusqu'à 28,3°C ont en effet pu être relevés le 2 septembre à Landvik en Norvège, à seulement 0,2°C du record national mensuel (28,5°C en 1906e t 1958).

 

Il est d'ailleurs important de noter que cette chaleur fait suite à un été record sur une large partie Nord de l'Europe. De nombreux secteurs ont en effet observé leur été le plus chaud depuis le début des relevés, comme à Helsinki, en Estonie ou encore à Saint-Pétersbourg.

 

Avec une température moyenne de 20,5°C, cet été fut plus chaud de 0,4°C sur la ville Russe par rapport au précédent record (20,1°C durant l'été 1972).

 

Température moyenne de l'été (juin/juillet/août) à Saint-Pétersbourg depuis 1805 – Via twitter @Ekmeteo

 

 

Amérique :

 

Le passage d'Ida fut destructeur sur les États-Unis entre la fin du mois d'août et le début du mois de septembre. Après avoir durement touché la Louisiane, la tempête s'est décalée vers le Nord-Est du pays dans les jours qui suivirent, atteignant la région de New-York entre le 1er et le 2 septembre.
 


 

Si de fortes pluies avaient déjà été observées à son passage sur le centre du pays, c'est en arrivant vers l'état du New-Jersey que l'instabilité s'est renforcée, la tempête entrant en contact avec un thalweg circulant sur la région. De ce fait, les orages ont brusquement gagné en intensité sur ces régions, provoquant la formation de 7 tornades en journée du 1er septembre entre la Pensylvanie et le New-Jersey.


 

Tornade près de Mullica Hill le 1er septembre 2021 – Anna Weis


 

Certaines de ces tornades ont présenté une intensité marquée, ce qui reste relativement rare pour ce secteur des Etats-Unis. La tornade ayant concerné la région de Mullica Hill a en effet atteint le stade d'EF-3, provoquant de très nombreux dégâts sur le secteur.


 

Outre les tornades ce sont surtout les inondations qui se sont montrées particulièrement marquées entre les états du New-Jersey et de New-York. Des cumuls particulièrement importants ont en effet été relevés en 24h sur ces régions, atteignant jusqu'à 214mm à l'aéroport de Newark (New-Jersey), un nouveau record pour cette station.


Cumuls de pluie relevés en 48h sur le Nord-Est des États-Unis entre le 31 août et le 1er septembre 2021 (1 inch = 24.4mm) – SPC


 

Sur New-York, l'intensité des pluies s'est également montrée exceptionnelle avec jusqu'à 132mm en 3h à Central-Park, dont 80 mm en seulement une heure, du jamais vu sur ce secteur. Le précédent record avait été observé quelques jours plus tôt le 21 août 2021 au passage de l'ex-Ouragan Henri avec 49mm en 1h, soit quasiment moitié moins !


Inondations à New-York durant la nuit du 1er au 2 septembre 2021 – AFP


 

En conséquence de ces importants précipitations, de nombreux secteurs de la mégalopole américaine ont été inondés, causant la mort d'au moins 12 personnes emportés par les eaux ou piégés dans les sous-sols. Un bilan humain particulièrement lourd pour une ville de plus en plus menacée par les aléas climatiques.


 

L'état voisin du New-Jersey fut également durement touché par la montée des eaux avec des inondations là aussi nombreuses et destructrices coûtant la vie à au moins 23 personnes.


Comparaison de vues aériennes avant/après les inondations meurtrières des 1 et 2 septembre 2021 dans le New-Jersey - AFP


 

En Pennsylvanie, également touché par d'importantes précipitations, la rivière Schuylkill a atteint son plus haut niveau depuis le 4 octobre 1869, soit depuis 152 ans, inondant certaines parties de la ville de Philadelphie.


La rivière Schuylkill à son plus haut niveau depuis plus de 150 ans à Philadelphie - Micky Pietkiewicz


 

Si les pluies se sont calmées sur la région et le calme relatif a repris le dessus, les dégâts sont particulièrement importants et le retour à la normal s'annonce long sur les secteurs les plus touchés, d'autant que l'activité tropicale reste important sur l'Atlantique.



En effet, après le passage d'Ida, une nouvelle tempête s'est formée en plein milieu de l'océan. Nommée Larry, celle-ci s'est fortement renforcée au début du mois de septembre jusqu'à atteindre le stade d'ouragan de catégorie 3 le 4 septembre. Celui-ci est donc le 3ème ouragan majeur de la saison sur le bassin Atlantique-Nord.


Image satellite de l'ouragan majeur Larry dans l'Atlantique le 3 septembre – NOAA


 

Il est d'ailleurs important de noter que 3 ouragans majeurs aussi tôt dans la saison est un phénomène peu fréquent, seulement 3 autres années avaient en effet observé 3 cyclones de catégorie 3 ou plus avant un 4 septembre, 1969, 2004 et 2005.


 

Bien heureusement, celui-ci ne menace pas les secteurs déjà touchés par Ida mais devrait concerner les Bermudes en milieu de semaine avant de remonter vers le Nord et frôler Terre-Neuve en fin de semaine, tout en ayant perdu en intensité.

 

 

Afrique :

 

 

Les orages sont nombreux sur le centre du continent depuis plusieurs semaines, provoquant la formation de plusieurs ondes tropicales sur l'Atlantique. C'est néanmoins sur la Tunisie que les orages se sont montrés les plus violents entre la fin-août et le début du mois de septembre.



Le 30 août, plusieurs orages ont provoqué de fortes chutes de grêle et de puissantes rafales de vent dans la région de Sidi Bouzid avec la formation d'une impressionnante tempête de sable à leur passage.

 

Orage et tempête de sable près de Sidi Bouzid le 30 août 2021 Météo Tunisie

 

Quelques jours plus tard, l'Ouest du pays fut concerné par une nouvelle virulente dégradation orageuse avec la formation de plusieurs orages supercellulaires provoquant des chutes de grêle atteignant localement 15cm de diamètre et au moins une tornade dans la région de Kasserine.

 



Grêlons géants et tornade près de Kasserine le 5 septembre 2021 – Via Prof amateur Bahba et Arab Storms

 

 

Sur le Sud du continent, un nouveau coup de froid a concernée l'Afrique du Sud à la fin du mois d'août avec de la neige sur les sommets de la région. Les températures se situaient par endroit plus de 15°C sous les normales de la période !

 

Anomalies de températures sur l'Afrique en journée du 29 août 2021 – CDAS 0,5

 

 

 

Asie :

 

Le temps se montre plus calme sur une large partie du continent depuis plusieurs jours, excepté en Inde où la mousson se montre très active depuis la mi-août avec de nouvelles pluies très actives attendues dans les prochains jours, notamment sur l'Ouest et le Nord du pays.

 

Cumuls de précipitations attendus dans les 3 prochains jours sur l'Inde – via TWC India

 

Depuis le début de l'année 2021, de nombreuses stations ont enregistré des précipitations plus importantes que la normale sur le pays, par exemple 815,3mm à Telangana, 473,1mm à Andhra Pradesh ou encore 307,9mm à Tamil Nadu des cumuls déjà très importants avant les prochaines pluies attendues sur la région.

 

 

 

Océanie :

 

Le Sud du continent se rapproche peu à peu du printemps et le bilan de l'hiver se montre similaire à l'été sur l'hémisphère Nord, plus doux qu'à l'accoutumée. En Nouvelle-Zélande, l'hiver 2021 fut le plus doux jamais observé, devançant l'hiver 2020 de quelques dixièmes de degrés.

 

Comparaison des anomalies de températures en hiver depuis 1910 en Nouvelle-Zélande – NIWA

 

 

Le constat est le même en Australie avec l'hiver 2021 se plaçant dans le top 5 des plus doux depuis le début des relevés.

 

Bilan de l'hiver 2021 en Australie – Bureau of Meteorology

 

Si le constat ne fut pas le même en France avec une saison estivale au ressenti un peu plus frais qu'en temps normal, cette année 2021 a vu de nombreux records de chaleur absolus battus aux quatre coins du monde, une tendance au réchauffement qui ne cesse de s'accentuer depuis des années.

 

Records de température battus dans le monde depuis le début de l'année 2021 – Météo-France

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don