12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Pourquoi fait-il froid sous l'anticyclone ? Quelles perspectives pour la seconde moitié du mois de janvier?

vendredi 14 janvier 2022


Un temps calme mais un ressenti froid sous l'anticyclone :

 

Les conditions anticycloniques se sont imposées ces derniers jours sur la France après un période très perturbée. Toutefois, contrairement à la fin d'année 2021, l'arrivée de l'anticyclone ne rime pas avec le retour de la douceur.

 

Au contraire le froid est souvent marqué en début de journée comme ce fut le cas ce matin avec des gelées quasi-généralisées à tout le pays.


Températures minimales relevées le vendredi 14 janvier 2022 - Météo-Villes


 

En journée, les températures ne sont pas beaucoup plus élevées sur la majeure partie du pays avec de l'air froid plaqué près du sol par les hautes pressions. Cet air froid est encore plus marqué là où les brouillards et nuages bas persistent l'après-midi, une situation récurrente sur de nombreux secteurs ces derniers jours.

 

Températures relevées le vendredi 14 janvier 2022 à 14h sur la France et image satellite associée - Infoclimat.fr
 

 

Ainsi, même si le temps est calme et lumineux, le ressenti n'est pas pour autant doux et de nombreux phénomènes d'inversion thermique sont observés avec un air froid et de l'humidité restant piégés près du sol par les hautes pressions alors que de l'air un peu plus doux circule en altitude (plus d'explications dans un précédent article >>>).

 

 

 

Schéma du phénomène d'inversion thermique - Météo-Villes

 


Ces phénomènes d'inversion particulièrement marqués ont d'ailleurs entraîné plusieurs épisodes de neige industrielle ce 14 janvier entre la région de Castres et la région lyonnaise. Les particules fines de pollution ont engendré la condensation de l'humidité présente sur la zone qui est ensuite retombée au sol sous forme de neige sur ces secteurs, déposant une fine couche de neige de façon très localisée. 

 


 

 

Alors, pourquoi la douceur n'est-elle pas majoritaire comme durant la fin d'année 2021 ?

 

Tout simplement car la situation en altitude est bien différente. A la fin d'année, le flux était orienté au Sud-Ouest en altitude lors de la mise en place de l’anticyclone avec de ce fait un air particulièrement doux envahissant notre pays, piégé par la suite par les hautes-pressions.


Situation atmosphérique du jeudi 30 décembre 2021 - ECWMF

 

 

Toutefois, en cette mi-janvier l'anticyclone fait suite à un flux temporairement continental en début de semaine du 10 au 16 janvier, flux continental porteur d'air plus froid en provenance d'Europe de l'Est.

 

Situation atmosphérique du mercredi 12 janvier 2022 – ECMWF

 

 

Si le froid fut bien plus intense sur l'Est du continent, des températures plus hivernales ont tout de même réussi à se propager jusqu'à notre pays comme visible sur la carte des températures en début de journée du 12 janvier dernier.

 

Températures relevées sur l'Europe en début de journée du mercredi 12 janvier 2022 - Infoclimat.fr

 

 

Les hautes pressions ont ensuite rapidement repris le dessus avec la mise en place d'un puissant anticyclone entre les îles britanniques et le Nord de la France. On atteignait par exemple parfois plus de 1040hPa en journée du 12 janvier.

 


Pressions atmosphériques sur la France le mercredi 12 janvier 2021 – Météo-Villes

 

 

L'arrivée rapide de cet anticyclone a eu pour effet de piéger l'air froid près du sol ces derniers jours. L'énergie solaire étant trop basse pour efficacement réchauffer les basses couches de l'atmosphère durant la journée, l'air froid reste bloqué sur notre pays en l'absence de flux dominant et le ressenti est donc tout sauf doux sur une grande partie de nos régions.

 

Ainsi, l'air ambiant ne se réchauffe pas vraiment en journée et le froid s'accentue de nouveau sous des nuits globalement claires, entraînant un ressenti finalement assez hivernal malgré le temps calme et lumineux. Tant que la situation n'évolue pas en altitude ou près du sol, le schéma se répète et le froid persiste

 

Ce sera de nouveau le cas ce week-end avec des gelées matinales de nouveau quasi-généralisées sur le pays, excepté près de la Manche où un air océanique moins frais devrait circuler. 

 

 

Températures minimales envisagées pour les samedi 15 et dimanche 16 janvier 2022 sur la France (cliquer sur la carte pour l'agrandir) - Via WeatherOnline 

 

 

Quelle évolution pour la seconde partie du mois de janvier ?

 

 

Le temps calme semble bien parti pour durer sur notre territoire avec un anticyclone restant bien ancré entre l'Ouest de l'Europe et la France au moins jusqu'en fin de semaine du 17 au 23 janvier.

 

Animation des géopotentiels sur l'Ouest de l'Europe du vendredi 14 au vendredi 21 janvier 2022 – Modèle GFS via WX CHARTS

 

 

Le type de temps que nous connaissons en cette fin de semaine semble donc perdurer encore un petit bout de temps avec des conditions restant calmes, globalement fraîches voire froides et des phénomènes d'inversion récurrents. 

 

 

Notons toutefois l'influence de zones dépressionnaire circulant sur le Centre et l'Est de l'Europe durant cette période avec de l'air potentiellement un peu plus humide circulant sous les hautes pressions et pouvant favoriser la formation de nombreux nuages bas/brouillards, notamment entre l'Est et le Nord du pays dans le courant de la semaine du 17 au 23 janvier.

 

Il conviendra d'ailleurs de surveiller l'influence de ces basses pressions plus à l'Est pour la fin du mois de janvier. En effet, si l'anticyclone s'ancre plutôt sur l'Atlantique, ces zones plus froides et plus dépressionnaires pourront plus facilement s'écouler vers la France et ainsi annoncer un temps bien plus hivernal et perturbé sur le pays.

>> Une masse d'air continentale plus froide et humide pourrait ainsi nous concerner à la fin du mois selon certains scénarios. 

 

Scenario 06z du modèle GFS du 14 janvier 2022 pour le mercredi 26 janvier 2022 - Via WX CHARTS

 

 

A l'inverse, si les hautes pressions restent ancrées sur la France, la situation n'évoluera pas vraiment et nous resteront dans le même type de situation, à savoir un temps calme, parfois nuageux et globalement assez frais voire froid.

 

Scenario 00z du modèle GFS du 14 janvier 2022 pour le mercredi 26 janvier 2022 - Via WX CHARTS

 

 

Il conviendra donc de surveiller l'évolution des prévisions pour la fin du mois de janvier avec des scénarios encore très indécis mais un potentiel de dégradation du temps non-négligeable mais restant encore indécis

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don