12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Prévisions météo : le rôle (ou pas) d'un baromètre

lundi 14 novembre 2022

 

Depuis des siècles, le baromètre est un instrument central de l'observation météorologique. Cependant, la seule pression atmosphérique est loin de définir le temps sensible au-dessus de votre tête. Explications.

 

 

Baromètre : un outil vieux de plusieurs siècles

 

Commençons par un peu d'histoire. Outil indissociable de l'observation météorologique, le baromètre est utilisé depuis déjà plusieurs siècles. Son invention remonte à l'an 1643. Elle est l'œuvre d'Evangelista Torricelli, un physicien et mathématicien italien. Après que d'autres avant lui aient tenté de mesurer la pression de l'air avec de l'eau, Torricelli eut l'idée d'utiliser du mercure (dont la densité est bien supérieure). Il en remplit un long tube de verre et le retourne dans un bassin également rempli de mercure. Il remarque alors que la hauteur du mercure dans le tube varie avec les changements climatiques et qu'une baisse du niveau intervient souvent avant une période de temps agité. Le baromètre était né !

 

Evangelista Torricelli est l'inventeur du baromètre en 1643 - via Wikipedia

 

 

 

Les baromètres d'aujourd'hui n'ont plus grand chose à voir avec ceux inventés par Torricelli il y a 379 ans. Plus besoin de mercure. La plupart des baromètres que l'on trouve dans nos maisons se présentent sous la forme d'une capsule métallique dans laquelle on fait le vide (absence d'air). Celle-ci va ensuite s'écraser ou se détendre selon les changements de pression atmosphérique. Ces mouvements de la boîte sont reliés à une aiguille qui tourne autour d'un point central et qui affiche la pression actuelle.

 

Exemple d'un baromètre que l'on retrouve dans nos salons – photo d'illustration

 

Notons que les baromètres électroniques que l'on utilise de nos jours utilisent bien souvent la même technique d'une capsule métallique à vide. Seulement, ces derniers ne sont plus munis d'aiguilles et se contentent de retranscrir la pression mesurée sous la forme d'un affichage digital.

 

 

 

 

L'intérêt du baromètre

 

La mesure de la pression permet d'observer les changements de régime de temps, dont les derniers jours sont un parfait exemple. Le début de la semaine dernière avait été instable avant de voir l'installation d'un puissant anticyclone ce week-end, protégeant l'ensemble de la France. En ce début de semaine, cette cellule anticyclonique s'éloigne vers le nord-est de l'Europe et permet à une vaste zone dépressionnaire atlantique d'étendre son influence vers notre pays.

 

Anomalies de pressions du samedi 12 au mercredi 16 novembre 2022 - via tropicaltidbits.com

 

 

 

Si vous possédez un baromètre, vous avez pu observer parfaitement ces changements de régime. Alors qu'il indiquait des pressions dépressionnaires au début de la semaine dernière, il s'est envolé au-delà des 1030 hPa sur Paris entre le jeudi 10 et le samedi 12 novembre 2022. Si le temps était encore très calme en France ce dimanche 13 novembre, tous les baromètres du pays étaient en baisse, un fait annonciateur d'un changement à venir. Cette baisse s'est prolongée sans discontinuer ce lundi 14 novembre avec un passage à des niveaux dépressionnaires.

 

Relevés des pressions à Paris entre le 8 et le 14 novembre 2022 - www.meteo-paris.com

 

Outre les changements de régime à grande échelle, le baromètre peut aussi vous indiquer l'approche puis l'éloignement d'une tempête. Dans cette situation, la pression chute à une vitesse impressionnante puis remonte presque aussi rapidement après le passage du creux dépressionnaire.

 

 

 

 

Les limites du baromètre

 

La seule observation de la pression ne suffit pas à faire de bonnes prévisions. En effet, une pression en un lieu donné ne permet pas de savoir où se situent les centres d'action et donc quel flux domine. Avec un anticyclone centré sur l'Écosse, la France se retrouve en flux continental propice à un air sec et à un soleil généreux en cette saison. Si cet anticyclone est centré au nord-ouest de la péninsule ibérique, un flux de nord-ouest plus océanique et donc plus humide domine, favorisant les nuages bas. Dans ces deux situations, le baromètre affichera une pression similaire mais la couleur du ciel pourra être radicalement différente !

 

Situations aux pressions similaires mais au temps sensible différent - Météo Villes

 

 

 

Par ailleurs, il est faux de penser qu'une pression anticyclonique (soit supérieure à 1015 hPa) protège de la pluie. Les fronts pluvieux associés aux dépressions peuvent s'étirer sur plusieurs milliers de kilomètres et il n'est pas rare de les voir déborder jusqu'aux cellules anticycloniques. Ainsi, il est tout à fait possible que votre baromètre affiche 1020 à 1025 hPa mais qu'un front pluvieux parvienne tout de même à passer, comme l'illustre la carte ci-dessous. Notons tout de même que plus vous êtes proches du cœur de l'anticyclone et plus ce risque s'amenuise.

 

Situation aux pressions anticycloniques mais au temps humide en France - Météo Villes

 

 

 

D'autres situations météorologiques peuvent générer un temps agité sans que le baromètre ne plonge. Parmi elles, on note la goutte froide. Il s'agit d'une petite anomalie dépressionnaire associée à de l'air froid en altitude et se retrouvant piégée entre les hautes pressions. Si certaines gouttes froides génèrent un creusement dépressionnaire, d'autres se contentent de pressions proches de 1010 à 1015 hPa sans véritablement creusement. Or, la présence de l'air froid en altitude suffira à générer un temps agité avec nombreuses pluies et orages (ou neige en hiver), alors que le baromètre indiquera la zone "variable".

 

Situation de goutte froide avec pressions neutres mais temps instable - Météo Villes

 

 

 

Lors de la saison chaude, il est également courant de rencontrer de l'instabilité en situation de marais barométrique. Il s'agit d'une configuration au cours de laquelle les pressions ne sont ni dépressionnaires ni anticycloniques sur de vastes étendues. En été, cela favorise des matins calmes suivi par des après-midi instables avec de nombreux déclenchements orageux, susceptibles de produire des phénomènes violents. Là encore, vous vivrez une séquence instable tandis que les pressions seront proches de 1010 à 1015 hPa et que votre baromètre sera dans la zone "variable".

 

Situation de marais barométrique avec pressions neutres mais temps instable - Météo Villes

 

 

 

Pour toutes les raisons que nous venons d'évoquer, la pression à elle seule ne suffit pas à définir ou prévoir la météo. C'est pourquoi les mentions de "pluie ou vent", de temps "variable" ou encore de "beau temps" souvent inscrites sur les baromètres ne sont vraiment pas à prendre au pied de la lettre. Vous pouvez parfaitement vous retrouver sous la pluie sous une pression de 1020 hPa tout comme vous pouvez bénéficier du soleil sous une pression de 990 hPa (comme entre deux perturbations).

 

Les indications de temps sensible des baromètres ne sont pas à prendre au pied de la lettre - photo d'illustration

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don