12 résultats
Chargement

Suivi de la canicule de la mi-juillet 2022

samedi 16 juillet 2022

Un nouvel épisode de canicule s'est amorcé dès ce 11 juillet sur le sud du pays. Une canicule qui va s'étendre progressivement à de nombreuses régions, avec un pic exceptionnel d'intensité envisagé ce lundi 18 juillet dans la moitié Ouest, où une VIGILANCE ROUGE a été émise !

Mise à jour : 17/07/2022 à 19h45

 

SUIVI EN TEMPS RÉEL DE LA CANICULE

 

Carte de vigilance

Une VIGILANCE ROUGE a été émise sur 15 départements de l'Arc Atlantique pour la journée du 18 juillet. Il s'agit d'une première sur les départements du Nord-Ouest et notamment de la Bretagne, qui pourraient véritablement exploser leurs records absolus de plusieurs degrés. 51 autres départements sont désormais concernés par la vigilance orange.


Carte de vigilance météorologique actuellement en vigueur - Météo France

 

Températures maximales du jour (17/07/2022)


Carte des températures maximales observées - Météo-Villes

 

Classement des températures les plus élevées en France (au 17 juillet)

 

Part du territoire concernée par les seuils 30°C / 35°C / 40°C (au 17 juillet)

 

Prévisions de températures maximales pour lundi 18 juillet et mardi 19 juillet

Plus d'explications et de prévisions sur cette intense canicule via notre article "prévision" dédiée >>

 

 

 

BILAN QUOTIDIEN DES TEMPÉRATURES

 

Lundi 18 juillet 2022 : 

Ce lundi 18 juillet fut historiquement chaud sur la France avec une moyenne des températures maximales de 37.6°C sur le pays (à 0.1°C du record de 37.7°C du 5 août 2003), en faisant l'une des journée les plus chaudes jamais observées en France. 

 

Déjà, la nuit de dimanche 17 à lundi 18 s'est parfois montrée exceptionnellement douce voire chaude avec de nombreux records mensuels battus entre l'Ouest et le Sud-Est. Les températures minimales ont ainsi atteint : 

 

  • 27.5°C à Nice, battant les 26.6°C du 24 juillet 2019 (station ouverte en 1942) 26.6°C le 24/07/2019
  • 23.3°C à La Roche-sur-Yon, battant les 22.9°C du 19 juillet 2006 (station ouverte en 1984) 
  • 23.1°C à Belle-île-en-mer (56), battant les 22.1°C du 13 juillet 2022 (station ouverte en 1930)
  • 23.1°C à Villefranche-de-Rouergue (12), battant les 23°C du 2 juillet 2015 (station ouverte en 1988)
  • 22.8°C à Peyrusse-Grande (32), battant les 22°C du 31 juillet 2020 (station ouverte en 1985)
  • 22°C à Rostrenen (22), battant les 21.6°C du 1er juillet 1968 (station ouverte en 1954)
  • 21.9°C à Urgons (40), battant les 21.1°C du 25 juillet 2019 (station ouverte en 1985)
  • 21.7°C à Saint-Brieuc (22), battant les 18.7°C du 20 juillet 2016 (station ouverte en 1985)
  • 20.9°C à Dinard (35), battant les 20.7°C du 19 juillet 2016 (station ouverte en 1950)

 

La chaleur s'est ensuite nettement accentuée durant la journée, notamment entre l'Ouest et le Nord-Ouest avec les 40°C souvent atteints voire dépassés du pays Basque à la .. Bretagne ! Les 40°C ont en effet été dépassés sur plus de 100 stations françaises, chose particulièrement rare. 

 

Le maximum a pu être relevé a Beaulieu-sur-Layon (49) avec jusqu'à 42.7°C, bien que cette station puisse observer une légère surchauffe. Sur le réseau principal, c'est à Biscarosse qu'il a fait le plus chaud avec jusqu'à 42.6°C, nouveau record absolu pour cette station (battant les 40.5°C du 30 juillet 2020). Voici les valeurs les plus élevées de la journée : 

 

  • 42.7°C à Beaulieu-sur-Layon (49) : Record absolu (mais possible surchauffe)
  • 42.6°C Biscarrosse (40) : Record absolu
  • 42.4°C à Cazaux (33) : Record absolu
  • 42.3°C à Pissos (40) : Record mensuel
  • 42.3°C à Herbignac (44) : Record absolu
  • 42.2°C : Le Pallet (44) : Record absolu
  • 42.2°C à Chantonnay (85) : Record absolu
  • 42°C à Nantes (44) : Record absolu
  • 41.9°C à Belin-Beliet - Centre (33) : Record mensuel
  • 41.8°C à Cambo-les-Bains (64) : Record mensuel

 

 

Températures maximales observées - lundi 18 juillet 2022 - Météo-Villes

 

C'est toutefois du côté de la Bretagne que la journée fut la plus exceptionnelle avec les 40°C atteints ou dépassés jusqu'au Finistère, chose qui n'était jamais arrivée auparavant. On a en effet pu relever jusqu'à 40.3°C à Lanmeur (29), battant le précédent record du département de 39°C à Carhaix le 9 août 2003. Autre valeur remarquable sur ce même département, Ouessant a atteint 31.5°C, pulvérisant son ancien record de 29.3°C le 4 août 2003 et dépassant donc pour la première fois les 30°C. 

 

Exemples de températures maximales et records observés ce 18 juillet 2022 sur la Bretagne - Météo-Villes

 

 

Dimanche 17 juillet 2022 :

Cette journée est pour l'instant la seconde plus chaude de la série avec un indicateur thermique national de 25.34°C (et des températures maximales de 33.7°C en moyenne sur le pays). Ceci de façon très provisoire, avant la journée historique attendue ce lundi (nous pourrions avec 29°C d'indicateur national, être dans le podium des journées les + chaudes jamais mesurées en France).

 

Si les températures ont timidement chuté près de la Méditerranée, la canicule s'est cette fois-ci nettement intensifiée dans l'Ouest et surtout le Sud-Ouest ce dimanche 17 juillet. En Aquitaine et sur l'ex-région Midi-Pyrénées, les 40°C ont été dépassés, avec un maximum relevé du côté de Bélis (Landes) et ses 42.5°C. Voici les valeurs les plus élevées de cette journée :

  • 42.5°C à Bélis (Landes)
  • 40.5°C à Biscarrosse (Landes)
  • 40.4°C à Montesquieu-Lauragais (Haute-Garonne)
  • 40.3°C à Pissos (Landes)
  • 40.3°C à Cazaux (Gironde)
  • 40.3°C à Rion-des-Landes (Landes)
  • 40.2°C à Navarrenx (Pyrénées-Atlantiques)
  • 40.2°C à Mirande (Gers)
  • 40.2°C à Saint-Paul-Flaugnac (Lot)
  • 40.2°C à Avignonet-Lauragais (Haute-Garonne)


Températures maximales observées - dimanche 17 juillet 2022 - Météo-Villes

 

Un nouveau record absolu a été dépassé cet après-midi : il s'agit de l'Ile d'Yeu (Vendée) avec ses 35.8°C, et mesurant continuellement la température depuis 1944. Brest, avec ses 35.2°C a égalé son record absolu (mesures depuis 1945), avant de véritablement l'exploser sans aucun doute demain (plus de 40°C prévus).

 

 

Parmi les stations mesurant depuis plus de 30 ans, 4 d'entre-elles ont encore battu leur record de chaleur pour un mois de juillet ce dimanche. Pour Revel (Haute-Garonne), il s'agit de la 2e journée consécutive : 39.6°C aujourd'hui, après les 39.2°C de samedi, contre un ancien record de 39.0°C (mesures depuis le 19e siècle).

 

 

Samedi 16 juillet 2022 :

Ce samedi 16 juillet, les fortes chaleurs (30°C) ont progressé vers les régions septentrionales, atteignant le nord de la Loire et localement les bords de Seine. Mais comme la veille, les températures les plus suffocantes ont été observées aux abords du Languedoc avec jusqu'à 42.5°C à Siran (Hérault). Un seuil des 40°C qui a été franchi sur 7 stations officielles, dont une station Aquitaine (40.7°C à Bélis), prémices des deux journées d'extrême chaleur attendus sur ces secteurs dimanche et lundi.

 

Les températures les plus élevées mesurées ce jour sont les suivantes :

  • 42.5°C à Siran (Hérault)
  • 41.5°C à Soumont (Hérault)
  • 40.9°C à Duban-Corbières (Aude)
  • 40.8°C à Lézignan-Corbières (Aude)
  • 40.7°C à Bélis (Landes)
  • 40.2°C à La Rouvière (Gard)
  • 40.1°C à Moulès-et-Baucels (Hérault)


Températures maximales observées - samedi 16 juillet 2022 - Météo-Villes

 

Face à de telles températures, ce sont de nouveaux records pour un mois de juillet qui ont été battus durant l'après-midi. Pour certaines villes de l'Hérault ou de l'Aude, l'ancien record mensuel a été battu pour la 2e fois voire même la 3e fois en quelques jours (Soumont, Arquettes-en-Val, Caunes-Minervois...).

Parmi les records les plus notables, notons celle de l'observatoire du Mont-Aigoual à 1567 mètres d'altitude : 28.2°C cet après-midi du samedi 16 juillet (ancien record en juillet de 28.0°C) pour des mesures depuis 1896, un témoin de la masse d'air extrêmement chaude qui circule en altitude !

 

Vendredi 15 juillet 2022 :

Une masse d'air plus tempérée a envahi les villes septentrionales au cours de l'après-midi de vendredi, avec un thermomètre ne dépassant que rarement les 25°C au nord de la Seine. Mais a contrario, les températures caniculaires se sont intensifiées sur les villes situées au sud d'une ligne Bordeaux - Montélimar, dépassant de façon quasi-généralisées les 35°C.

Plusieurs villes du Languedoc-Roussillon (Gard, Hérault, Aude, Pyrénées-Orientales) ont par ailleurs mesuré plus de 40°C :

  • 41.0°C à Fitou (Aude)
  • 40.8°C à Villevieille (Gard)
  • 40.8°C à Moulès-et-Baucels (Hérault)
  • 40.7°C à La Rouvière (Gard)
  • 40.5°C à Argeliers (Aude)
  • 40.4°C à Pézenas (Hérault)
  • 40.4°C à Soumont (Hérault)
  • 40.4°C à Béziers - Cap d'Agde (Hérault)
  • 40.4°C au Boulou (Pyrénées-Orientales)
  • 40.3°C à Nîmes-Courbessac (Gard)
  • 40.1°C à Nîmes-Garons (Gard)
  • 40.1°C à Saint-Chamas (Bouches-du-Rhône)


Températures maximales observées - vendredi 15 juillet 2022- Météo-Villes

 

 

Une journée déjà historique sur les bords de Méditerranée. En effet, deux records absolus de chaleur ont été battus sur des stations mesurant continuellement la température depuis plus de 40 ans, dépassant les valeurs de l'historique 28 juin 2019.

 

De nombreuses autres stations ont toutefois validé leur après-midi de juillet le plus chaud depuis le début des observations. C'est notamment le cas de Nîmes-Courbessac dont les mesures remontent à 1921. Il s'agit pour cette station de la 11e journée avec plus de 40°C en l'espace de 100 ans... mais déjà la 7e fois en 6 années seulement !

 

A noter qu'outre ces températures excessives en journée, les nuits y sont également difficiles et peu ventilées. Par endroit, nous ne sommes pas descendu en deçà du seuil dit de "chaleur" (25°C), occasionnant là également des records pour un mois de juillet entre les Pyrénées-Orientales et l'Aude.

 

Du dimanche 10 au jeudi 14 juillet 2022 :

La chaleur a réellement débuté lors de la journée du dimanche 10 juillet. Entre le 10 et le 14°C juillet, les températures ont flambé sur les bords de la mer Méditerranée et dans le quart Sud-Ouest, avec souvent plus de 35°C. Les premiers 40°C de cette canicule ont été relevées durant l'après-midi du 14 juillet dans le Vaucluse (40.0°C à Lapalud) et dans les Landes (40.0°C à Bélis).

 

Au cours de ces premières journées de fortes chaleurs, plusieurs records mensuels successifs ont déjà eu lieu dans l'Aude, le Gard, l'Hérault, mais également du côté de la Vendée.

 

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don