12 résultats
Chargement

Almanach du 16 octobre

1987

Dans la nuit du 15 au 16 octobre 1987, une tempête monstrueuse défigure la Bretagne et le Cotentin - cet ouragan (la force 12 est atteinte en vent moyen) est le plus violent depuis l'année 1703 - le sud de l'Angleterre est ravagé - Londres connaît un enfer et est privée d'électricité - la forêt Bretonne est en partie rasée - les rafales de vent dépassent 220 km/h (anémomètres pulvérisés) à la pointe du Raz et à Granville, on mesure par ailleurs 235 km/h à Quimperlé, 191km/h à Barneville-Carteret (Manche), 186 km/h à Quimper, 180 km/h au Havre, 166 km/h à Lorient … Cette tempête ne fait heureusement que frôler la région parisienne avec des rafales de l'ordre de 120km/h - la catastrophe humaine est néanmoins évitée de justesse car la tempête a la bonne idée de se manifester à une heures où presque tout le monde est couché - on compte 4 morts et 15 blessés.

Records quotidiens pour de nombreuses villes françaises >>

  • Des précipitations abondantes provoquent quelques inondations à Lorient et Concarneau
  • Une tornade concerne les communes de Landivy et de Fougerolles-du-Plessis (Mayenne)
  • Air froid accompagné de neige sur les massifs dès 900m
  • Chaud
  • Fortes pluies sur le Bassin Parisien
  • Assez chaud
  • En pleine nuit, une tempête monstrueuse défigure la Bretagne et le Cotentin. Les vents dépassent parfois 250 km/h sur la pointe du Finistère.
  • Chaleur
  • Tornade sur Libourne (Gironde)
  • Premières gelées
  • Tempête dans le Nord-ouest de la France
  • Gelées généralisées
  • Violent orage à Montpellier
  • Très froid
  • Pluies diluviennes sur le Languedoc-Roussillon (223 mm à Millas, 179 mm à Amélie-les-bains)
  • Fortes pluies en Bretagne et en vallée du Rhône, inondations (99 mm dans le Finistère)
  • Violente tempête dans le Nord-ouest de la France