12 résultats
Chargement

Bilan météo et climatique d'avril 2022 : peu de pluie et une sécheresse qui s'aggrave

jeudi 5 mai 2022

Comme à chaque début de mois, nous vous proposons un bilan climatologique du mois écoulé. Place donc au bilan cartographié du mois d'AVRIL 2022 en termes de température, pluviométrie et ensoleillement sur un panel de 73 stations*.

 

Avril marque le deuxième mois du printemps météorologique. Un printemps désormais bien installé avec des températures au dessus des moyennes de saison : avec un indicateur thermique de 11.7°C, l'anomalie mensuelle à l'échelle nationale s'est élevée à +0.7°C par rapport à la moyenne de la période 1981-2010 (elle est de +0.1°C sur la période 1991-2020, le mois de mai étant marqué par un sérieux réchauffement au cours des dernières années).

 


Nous étions toutefois très loin du record en date d'avril 2007 (indicateur de 14.8°C, anomalie de +3.8°C), mais bien au delà d'avril dernier qui s'était avéré bien frisquet (10.4°C, anomalie proche de -0.7°C).


Indicateur thermique national en avril depuis 1947 - Infoclimat

 

Pourtant, le mois avait débuté sous des conditions particulièrement hivernales, avec de la neige jusqu'en plaine pour le 1er avril (>>), ainsi que des gelées fréquentes voire même record au cours de la première semaine (>>). Ces gelées avaient par ailleurs provoqué de sérieux dégâts sur la végétation (>>), tout juste un an après une catastrophe agricole.


La douceur s'est réellement imposée dès le 11 avril, date à partir de laquelle les températures sont restées continuellement au dessus des moyennes de saison. Le week-end de Pâques a été même par endroit pleinement estival avec des températures approchant les 30°C près de la Méditerranée (>>)


Température moyenne quotidienne en avril 2022 en France - écart à la moyenne 1981-2010 - Météo-France

 

Quelques villes ont toutefois vécu un mois tout juste dans les moyennes voire légèrement en deçà, notamment dans le Nord-Est, sur le piémont Pyrénéen ou encore en Corse (-0.1°C à Beauvais, Metz, Grenoble-St-Geoirs, Ajaccio et Biarritz, et un minimum de -0.5°C du côté de Bastia).

 


Inversement, ce sont les secteurs du Nord-Ouest et du Centre-Ouest qui ont profité de conditions plus clémentes qu'à l'accoutumée avec une anomalie thermique y dépassant les +1°C (jusqu'à +1.2°C à Brest ou encore Châteauroux, +1.3°C à Poitiers, et un maximum de +1.4°C sur la ville de Nantes). En région Parisienne, le bilan est de +0.7°C à Melun et +0.8°C sur la station Parisienne du parc Montsouris.

 

Une nouvelle fois, et dans la longue continuité des mois précédents, les pluies ont été relativement absentes sur notre pays en ce mois d'avril. C'est donc un nouveau déficit qui a été observé, s'élevant à -28% à l'échelle national sur notre panel de stations. Ce début d'année se montre particulièrement aride (-41% en janvier, -38% en février, -38% en mars) ceci en raison de fréquents blocages anticycloniques (>>), et la sécheresse fait déjà parler d'elle sur de multiples régions alors même que l'été approche (>>).

 

Au milieu de ce temps calme et à tendance anticyclonique, quelques périodes un peu plus agitées et humides se sont manifestées autour du 1er avril (>>), le 8 avril lors du passage de la tempête Diego (>>), mais également lors du week-end électoral des 23 et 24 avril avec l'apparition de nombreux orages (>>).

 

Deux zones ont vécu un mois d'avril particulièrement sec : un grand quart Sud-Est d'une part, allant de l'Auvergne à la Méditerranée avec une anomalie atteignant -50% à -80% (-84% à Clermont-Ferrand, -78% à St-Etienne, -75% à Lyon, -71% à Marseille-Marignane, -70% à Montpellier), et près des côtes de la Manche d'autre part avec moitié moins de pluie qu'un mois d'avril dit normal (-61% à Lille, -59% à Brest, -53% au Touquet, -50% à Caen).

 

Certaines villes s'en sortent toutefois bien mieux, notamment sur le bassin Parisien (+8% à Paris, +21% à Melun), dans le Nord-Est (+25% à Metz, +26% à Luxeuil), et plus localement dans les Alpes du Nord (+80% à Bourg-Saint-Maurice).

 

Ce sont donc près de la moitié des villes de notre panel qui n'ont pas récolté plus de 40mm de précipitations au cours de ce mois d'avril. Le quart Sud-Ouest ainsi que les frontières de l'Est ont été les secteurs les plus arrosés au cours de ce mois, atteignant voire dépassant les 80-90mm (jusqu'à 92mm à Luxeuil, 93mm à Besançon, 96mm à Biarritz, et 109mm à Bourg-Saint-Maurice pour le maximum du panel).

 

Mais en Bretagne, Normandie, Hauts-de-France, Auvergne, Provence, Languedoc et le long du Rhône, ces pluies ont été ben plus faiblardes et insuffisantes, souvent inférieures à 30 voire même 20mm. Notons par exemple seulement 25mm à Caen, 20mm à Lille, 18mm à Lyon, 16mm à Marignane et Montpellier, 13mm à Saint-Etienne et tout juste 9mm à Clermont-Ferrand.

 

 

Outre le peu de pluie, c'est le soleil qui s'est manifesté sous ces conditions relativement anticycloniques : le bilan est légèrement excédentaire, atteignant +11% à l'échelle nationale sur ce panel de 73 stations.

 

Un bilan toutefois bien contrasté, puisque les régions septentrionales terminent sur une note très largement excédentaire, de +25 à +40% dans le Nord-Ouest (+34% à Paris, +35% à St-Quentin et Rennes, +41% à Rouen). A contrario du Sud où cet écart s'est avéré faible... voire même sensiblement déficitaire dans le Sud-Ouest : en Occitanie et Aquitaine, la grisaille était souvent présente avec un bilan de -12% à Albi, -14% à Biarritz, -15% à St-Girons, -16% à Toulouse et -17% à Tarbes.

 

Sous ces nuages, l'ensemble du quart Sud-Ouest de la France n'est pas parvenu a cumuler plus de 200 heures d'ensoleillement au cours de ce mois d'avril. Les villes du piémont Pyrénéen ont été les moins bien loties, avec moins de 150h (seulement 146h à Biarritz, 144h à St-Girons et 141h à Tarbes, minimum de notre panel).

 

Les 200h ont été atteint sur de nombreuses villes au nord de la Loire, atteignant même des valeurs élevées pour un mois d'avril sur certaines stations (223h à Paris, 230h à Lorient, 231h au Touquet, 235h à Saint-Quentin). Preuve en est, ces niveaux d'ensoleillement ne sont pas si éloignées des villes bordant la Méditerranée, parfois équivalentes (225h à Nîmes et Ajaccio ou encore 239h à Montpellier). En Provence, Côte d'Azur et sur la Haute-Corse, les 250h ont été localement atteint (jusqu'à 254h à Nice et même 256h à Marseille-Marignane).

 

Récapitulatif : 

 

PANEL DE 73 STATIONS

Température – pluviométrie – ensoleillement :
Agen, Ajaccio, Albi, Alençon, Angers, Aurillac, Bastia, Beauvais, Bergerac, Besançon, Biarritz, Bordeaux, Bourg-Saint-Maurice, Bourges, Brest, Brive, Caen, Carcassonne, Charleville-Mézières, Chartres, Château-Arnoux-Saint-Auban, Châteauroux, Clermont-Ferrand, Cognac, Colmar, Dijon, Embrun, La-Roche-sur-Yon, Langres, Le Mans, Le-Puy-en-Velay, Le Touquet, Limoges, Lorient, Luxeuil, Lyon-Bron, Mâcon, Marseille-Marignane, Melun, Millau, Mont-de-Marsan, Montélimar, Montpellier, Nancy-Essey, Nantes, Nevers, Nice, Nîmes-Courbessac, Niort, Orléans, Paris-Montsouris, Perpignan, Poitiers, Rennes, Saint-Brieuc, Saint-Etienne, Saint-Dizier, Saint-Geoirs (Grenoble), Saint-Girons, Saint-Quentin, Strasbourg, Rouen, Tarbes, Toulouse-Blagnac, Tours, Troyes.

 

Température – pluviométrie (absence de données d’ensoleillement) :
Abbeville, Calais, Cherbourg, Hyères, Lille, Metz, Romorantin.

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don