12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Tout savoir sur la chaleur estivale en France

vendredi 11 juin 2021

 

La chaleur et ses effets sur l’organisme :

 

La France est entrée dans l’été météorologique depuis le 1er juin dernier avec déjà les premiers épisodes de chaleur étendus sur une grande partie du pays, notamment durant cette semaine du 7 au 13 juin. Avec l’augmentation du rayonnement solaire, cette chaleur estivale va devenir de plus en plus fréquente dans les prochaines semaines.

 

Journée estivale à Cassis (13) ce vendredi 11 juin 2021 - Via Viewsurf

 

Pour rappel, le seuil de chaleur est atteint dès lors que la température à l’ombre, sous abris normalisé, atteint 25°C. Le seuil de forte chaleur est quant à lui atteint à partir de 30°C et celui de très forte chaleur dès 35°C.

Si la chaleur est encore supportable pour le corps à 25°C, celle-ci l’est bien moins à partir de 30°C et encore plus à partir de 35°C.

 

En effet, lorsque le thermomètre dépasse les 37°C (soit la température du corps humain), il n’est plus possible pour l’organisme de se rafraîchir au contact de l’air frais. Notre corps possède en temps normal un système de thermorégulation efficace qui repose sur deux mécanismes :

 

  • La convection : L’air frais eu contact de la peau permettant de rafraîchir efficacement une grande partie de l’organisme
  • Les glandes sudoripares, la sueur : Celle-ci permet, grâce à son évaporation et au transfert de chaleur associé, de réguler la température du corps.

Schéma du mécanisme de déclenchement de la sueur et de ses effets - CEGEP St-Jérome CA

 

Quand l’air extérieur est trop chaud, le mécanisme de convection ne peu plus fonctionner et seul la sueur tente de réguler la température du corps humain, ce qui peut se montrer insuffisant. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles l’air chaud et humide est moins supportable que l’air chaud et sec. Dans une masse d’air sèche, la transpiration a plus de facilités à s’évaporer et donc de réguler la température du corps. Lorsque l’air est humide et chaud, la transpiration est en effet moins efficace car restant plus longtemps sur notre peau.

 

Pour mieux anticiper ces épisodes de chaleur lourde, plus délicates pour nos organismes, les météorologues canadiens ont créé un indice permettant d’intégrer les effets combinés de la chaleur et de l’humidité sur le corps : l’humidex

 

Cet indice est un nombre sans dimension et n’est donc pas mesuré en °C. Celui-ci permet cependant de mesurer l’inconfort provoqué par la chaleur combinée à l’humidité relative sur notre corps :

  • Moins de 30 : Aucun inconfort
  • 30 à 39 : Certain inconfort
  • 40 à 44 : Beaucoup d'inconfort
  • 45 à 53 : Danger, risque de coup de chaleur
  • au-dessus de 54 : Coup de chaleur imminent, situation exceptionnelle

 

Méthode de calcul de l’indice humidex – Via Wikipedia

 

 

Pic de chaleur, vague de chaleur, canicule, quelles différences ?

 

Pic de chaleur :

 

Un pic de chaleur est caractérisé, comme son nom l’indique par un épisode chaud mais bref, généralement 24 à 48h durant lesquelles les températures sont situées bien au-dessus des normales de saison.  Celui-ci peut se montrer local comme plus étendu.

 

Ce type de coup de chaleur fut observé durant le week-end des 8 et 9 mai 2021 sur la France avec une chaleur temporairement forte, notamment sur le Sud du pays, rapidement remplacée par un temps frais et perturbé dès le lundi 10 mai.

 

Pic de chaleur le dimanche 9 mai 2021 et chute des températures sur la totalité du pays 2 jours plus tard le mardi 11 mai 2021 - Météo-Villes 

 

 

Vagues de chaleur :

 

Une vague de chaleur est un épisode plus durable, durant plusieurs jours consécutifs, généralement plus de 72 à 96h avec là encore des températures supérieures aux normales de saison sur un territoire plus étendu. Selon Météo-France, un épisode de vague de chaleur est caractérisé lorsque l’indicateur thermique national (mesuré sur 30 stations réparties sur le territoire) atteint ou dépasse 25.3°C durant au moins 3 jours.

 

Ce sera d’ailleurs le cas entre ce week-end et le début de semaine prochaine sur notre pays avec des températures estivales sur de nombreuses régions durant plus de 72h, premier véritable épisode de chaleur durable de la saison :

 

Températures prévues durant les 4 prochains jours sur la France – Météo-Villes

 

Canicule :

 

Une canicule est un épisode de températures très élevées de jour comme de nuit sur une période assez longue. Ce type d’épisode diffère néanmoins de la vague de la chaleur car celui-ci est défini par des seuils de températures et de durée propres à chaque département français.

 

Seuils des températures pour le déclenchement d’une vigilance canicule par département – Météo-France

 

Par exemple, la vigilance canicule sera déclenchée pour la Haute-Garonne dès lors que la température ne descendra pas en-dessous de 21°C la nuit et dépassera les 36°C la journée durant au moins 3 jours et 3 nuits consécutives.

 

 

Les situations propices à la chaleur estivale :

 

Si les températures élevées peuvent se rencontrer dans de nombreux cas durant l’été, certaines situations sont plus propices à des épisodes de chaleur forte et durable.

 

Les coups de chaud ou les vagues de chaleur temporaires sont généralement observés lorsque le flux s’oriente au Sud/Sud-Ouest sur le pays à l’avant de zones dépressionnaires sur l’Atlantique, permettant à de l’air subtropical de remonter directement de l’Afrique du Nord vers la France. C’est la situation qui nous attend dans les prochains jours avec un flux de Sud/Sud-Ouest apportant de l’air chaud à toute altitude sur le pays.

 

Animation des températures à 850 hPa sur l’Ouest de l’Europe du vendredi 11 au jeudi 17 juin 2021 Modèle GFS via WX CHARTS

 


En général, les températures élevées sont ensuite repoussées plus à l’Est ou au Nord avec l’arrivée de l’air océanique et d'un temps plus perturbé (souvent orageux) sur le pays, mettant fin à l'épisode de vague de chaleur.

 

Néanmoins, il arrive que ce type de situation soit bien plus durable. Lorsque que l’anticyclone des Açores vient s’ancrer et se bloquer sur l’Ouest et le Nord de l’Europe, les perturbations venues de l’océan sont continuellement repoussées vers le Nord du continent et les vents de Sud/Sud-Ouest, voire Est, apportent une chaleur durable sur le pays sous un soleil de plomb. Tant que la situation de blocage perdurera, la chaleur se maintiendra et un épisode caniculaire pourra se mettre en place. 

 

Origines de la chaleur estivale en Europe et en France - Tiré du livre METEO EXTREME page 10

 

Ces épisodes de chaleur se font de plus en plus récurrents ces dernières années, notamment depuis le début des années 2010 avec des canicules plus fréquentes mais également plus intenses. Si des périodes chaudes ont déjà été observées dans le passé, la tendance est clairement à la hausse et la chaleur estivale devrait continuer de s'intensifier dans les prochaines décennies. 

 

 

Ecart à la moyenne des températures annuelles en France depuis 1970 et prévisions jusqu'à 2100 et évolution des températures reconstituées depuis l'an 0 dans l'hémisphère Nord - Tiré du livre METEO EXTREME page 12

 

 

Les records de chaleur en France :

 

D'une manière générale, les épisodes de chaleur exceptionnels sont possibles sur tout le territoire français durant la période estivale. 40 vagues de chaleur ont ainsi été recensées depuis 1947 en France, celle de juillet 1983 fut la plus durable, celle de juin 2019 parmis les plus intenses mais la référence reste tout de même la canicule de l'été 2003 qui fut remarquable tant par sa durée que son intensité. 

 

 

Classement des vagues de chaleur observées depuis 1947 - tiré du livre METEO EXTREME page 11

 

 

Dans notre pays, le record de chaleur est détenu par la commune de Vérargues dans l’Hérault avec 46.0°C, battant de près de 2°C le précédent record de chaleur de 44.1°C relevé à Conqueyrac (30) le 12 août 2003.

 

>> La France se classe ainsi au 6e rang des pays européens ayant connu la température la plus élevée derrière la Grèce (48,0 °C), le Portugal (47,4 °C), l'Espagne (47,3 °C), l'Italie (47,0 °C) et la Bosnie-Herzegovine (46,2 °C).

 

Record national de chaleur battu le 28 juin 2019 entre l’Hérault et le Gard – Météo-France

 

Le précédent record de chaleur national avait d'ailleurs été dépassé sur près de 20 stations de l’arrière-pays méditerranéen durant cette journée du 28 juin 2019 grâce à une conjonction de phénomènes propices aux fortes chaleurs, à savoir une masse d'air exceptionnellement chaude en altitude (plus de 28°C à 850hPa) et un vent de terre provoquant un effet de foehn localisé mais marqué sur le proche arrière-pays méditerranéen. 

 

Ainsi, entre le 27 et le 28 juin 2019, de très nombreux records absolus avaient été battus, notamment sur le Sud du pays. De plus, un mois plus tard, une nouvelle période caniculaire allait en battre tout autant, si ce n’est plus, cette fois-ci plus au Nord.

 

 

Il est également intéressant de noter que, avec toutes ces vagues de chaleur et canicules recensées, seuls 4 départements n'ont jamais dépassé les 40°C en France métropolitaine : 

 

  • La Manche : Record de 39.0°C le 5 août 2003 à Pontorson
  • Le Finistrère : Record de 39.0°C le 9 août 2003 à Carhaix
  • Le Territoire de Belfort : Record de 39.0°C le 7 août 2015 à Joncherey 
  • La Haute-Vienne : Record de 39.7°C à Saint-Junien le 5 août 2003

 

Records de températures par département depuis le début des relevé météorologiques - Via LeFigaro

 

 

Concernant les températures nocturnes, le record est détenu par la commune de Marignana en Corse. Durant la nuit du 31 juillet au 1er août 2017, la température n’est pas descendue sous 30.5°C, battant le précédent record détenu par Menton (06) avec pas moins de 30.3°C durant la canicule d’août 2003.

 

La commune de Marignana en Corse, détentrice du record national de chaleur nocturne – Via Corse-randos.com

 

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don