Menu
12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Bilan climatique de janvier 2021 : de nouveau très arrosé !

dimanche 7 février 2021

Comme à chaque début de mois, nous vous proposons un bilan climatologique du mois écoulé. Place donc au bilan cartographié du mois de JANVIER 2021 en termes de température, pluviométrie et ensoleillement sur un panel de 74 stations*.

 

Ce mois de janvier a été contrasté. Il a débuté par des conditions purement hivernales, avec des températures bien en dessous des normales de saison durant l’intégralité de la première décade (gelées fréquentes et parfois fortes, même dans les régions Méditerranéennes >>). Une période marquée par plusieurs séquences neigeuses sur de multiples régions de plaine (les 3-4 >>, le 10 >>, le 12 >>).

Par la suite, entre le 12 et le 27 janvier, nous avons joué aux montagnes russes alternant tantôt douceur et tantôt froidure au gré des fronts océaniques. La neige a fait de nouvelles apparitions en plaine, notamment au nord de la Seine (les 15 et 16 >> >>; les 23-24 >>). Il aura fallu attendre les tous derniers jours du mois (dès le 27) pour basculer définitivement dans une grande douceur généralisée, dépassant les 10°C sur une large partie du pays (>>).

De la douceur ainsi que du froid, toutes ces séquences ont fini par s’équilibrer. De ce fait, ce mois de janvier a été quasiment conforme aux moyennes de saison (période 1981-2010) avec une anomalie nationale atteignant -0.1°C. Toutefois, notons que l’on peut considérer ce mois de janvier 2021 comme « légèrement frais » au regard des nouvelles moyennes climatiques (période 1991-2020, représentative du climat actuel) qui seront en place au début de l’année prochaine. Avec cette nouvelle moyenne, l’anomalie mensuelle s’élève à -0.5°C.

 

Indicateur thermique national – janvier 2021 – Infoclimat

 

 

Les écarts à la normale sont de ce fait assez faibles sur de nombreuses régions. Nous pouvons toutefois noter que ce mois de janvier a été dans l’ensemble plus frais sur le quart Sud-Ouest du pays, ainsi que sur les villes Alpines, ou l’anomalie chute parfois sous les -1°C (-1.1°C à Biarritz, -1.2°C à Embrun et Albi, -1.4°C à Millau, et jusqu’à -1.7°C à Aurillac).

A l’inverse, il s’est montré un peu plus doux dans le quart Nord-Est, toutefois sans dépasser les +1°C (tir groupé de +0.7°C sur Mâcon, Troyes, Strasbourg, Nancy, Hyères, mais la palme revient à Dijon avec une anomalie maximale de +0.9°C).

Du côté de Paris-Montsouris, janvier 2021 s’est terminé sur un bilan de +0.3°C, quasiment conforme à un mois de janvier habituel.

 

 

 

Cet hiver est décidément très humide… Après un mois de décembre remarquablement pluvieux (+57%), cette tendance s’est poursuivie en ce mois de janvier 2021 : l’excédent pluviométrique a atteint +43% sur notre panel de stations.

Ce mois de janvier a été rythmé par une succession de perturbations, donnant des pluies fréquentes sur la plupart des régions, et des quantités de neige abondantes sur l’ensemble des massifs. Ces perturbations se sont même multipliées à la fin de ce mois, avec la mise en place progressive d’un courant océanique agité (>>). Deux mois consécutifs très humides, et des sols saturés en eau, il n’en fallait pas plus pour provoquer d’importantes réactions sur les cours d’eau (>>).

Bien rares sont les villes à se targuer d’avoir été peu arrosées. Les déficits pluviométriques se retrouvent principalement du côté du Languedoc-Roussillon, atteignant -68% à Perpignan, -70% à Nîmes et même jusqu’à -71% à Montpellier (plus gros déficit du panel). Ailleurs, les régions ont été copieusement servies. Certains secteurs ont même été excessivement arrosés : il s’agit par exemple des massifs de l’Est, des Hauts-de-France (+176% à Abbeville, +195% à Calais) ou encore de l’Alsace (+142% à Colmar et jusqu’à +216% à Strasbourg soit 3.16 fois la moyenne habituelle d’un mois de janvier).

La capitale a également reçu beaucoup de pluie, avec un excédent ayant atteint des +78% au parc Montsouris.  

 

Traduit en termes de cumul pluviométrique, ces excédents se matérialisent par de nombreuses villes ayant franchi le seuil fatidique des 100mm. Localement, les 200mm ont été approchés voire dépassés lors de ce mois de janvier. Notons pour les cumuls les plus importants de notre panel :  175mm à Abbeville, 191mm à Cherbourg, 192mm à Brest, 201mm à Biarritz et jusqu’à 208mm à Bourg-Saint-Maurice.

Quelques rares secteurs ont vécu à l’inverse un mois plutôt sec. Ces villes se situent majoritairement en Languedoc-Roussillon et basse vallée du Rhône (33mm à Montélimar, 21mm à Perpignan, 19mm à Nîmes et à peine 16mm à Montpellier). La plaine de la Limagne, protégée par le relief, a également été a l’écart de ces pluies avec seulement 22mm à Clermont-Ferrand.

Pour Paris, si l’excédent a été important, le cumul n’a toutefois pas dépassé cette barre des 100mm. Nous avons en effet récolté 91mm au parc Montsouris.

 

 

L’humidité va généralement de pair avec une importante nébulosité, ceci a été une nouvelle fois démontré lors de ce mois de janvier. En effet, le soleil s’est fait plutôt discret, puisque l’anomalie sur notre panel de station a atteint -16%.

Dans l’Est et le Nord-Est, ce déficit a d’ailleurs été encore plus marqué, avec -30 voire même -40%. Notons -41% à Grenoble – St-Geoirs, -44% à Saint-Dizier, -45% à Charleville-Mézières, -46% au Touquet, et même jusqu’à -49% à Saint-Etienne ainsi qu’à Besançon (soit deux fois moins de soleil qu’un mois de janvier dit « normal »). Du côté de Paris, ce déficit a atteint les -22%.

Trois secteurs sont parvenus à s’en sortir, réussissant à dépasser leur moyenne mensuelle. Il s’agit du nord de la Corse (+8% à Bastia), du Languedoc et basse vallée du Rhône (+4% à Marseille et Nîmes, +10% à Perpignan), et surtout de la Bretagne, grande gagnante (+11% à Rennes, +12% à Lorient et jusqu’à +20% à Brest, plus gros excédent du panel).

 

Comme souvent (pour ne pas dire toujours), l’ensemble des villes Méditerranéennes sont toutefois largement devant en terme de durée totale d’insolation. Lors de ce mois de janvier, le quart Sud-Est à été le seul secteur ayant cumulé plus de 100h de soleil : 144h à Bastia, 146h à Saint-Auban, 147h à Nîmes, 151h à Marseille-Marignane, et un maximum sur notre panel de 157h du côté de Montpellier.

Si l’ensoleillement dépasse tout de même les 80h dans le Sud-Ouest, et 70h en Bretagne, la durée d’insolation parait bien pauvre en se dirigeant vers le Nord et l’Est, chutant sous les 50 heures. Les villes des Hauts-de-France, du Grand-Est et de Franche-Comté étaiebt en queue de peloton : 38h à Besançon et Saint-Dizier, 35h au Touquet et seulement 30h à Charleville-Mézières (minimum du panel).

A Paris, nous avons comptabilisé seulement 49 heures de soleil lors de ce mois de janvier 2021.

 

 

* PANEL DE 74 STATIONS

Température – pluviométrie – ensoleillement :
Agen, Ajaccio, Albi, Alençon, Angers, Aurillac, Bastia, Beauvais, Bergerac, Besançon, Biarritz, Bordeaux, Bourg-Saint-Maurice, Bourges, Brest, Brive, Caen, Calais, Carcassonne, Charleville-Mézières, Chartres, Château-Arnoux-Saint-Auban, Châteauroux, Clermont-Ferrand, Cognac, Colmar, Dijon, Embrun, La-Roche-sur-Yon, Langres, Le Mans, Le-Puy-en-Velay, Le Touquet, Limoges, Lorient, Luxeuil, Lyon-Bron, Mâcon, Marseille-Marignane, Melun, Millau, Mont-de-Marsan, Montélimar, Montpellier, Nancy-Essey, Nantes, Nevers, Nice, Nîmes-Courbessac, Niort, Orléans, Paris-Montsouris, Perpignan, Poitiers, Rennes, Saint-Brieuc, Saint-Dizier, Saint-Étienne, Grenoble - Saint-Geoirs, Saint-Girons, Saint-Quentin, Strasbourg, Tarbes, Toulouse-Blagnac, Tours, Troyes.

Température – pluviométrie (absence de données d’ensoleillement) :
Abbeville, Cherbourg, Hyères, Lille,  Metz, Romorantin, Rouen.

 

Récapitulatif :

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don